MIPS se vend à Imagination, ARM récupère des brevets

Sous le poids de la pression imposé par ARM, MIPS craque.

Sous le poids de la pression imposé par ARM, MIPS craque. La société américaine MIPS Technologies a annoncé avoir cédé l’ensemble de ses actifs dans le cadre de deux transactions séparées. Le Britannique Imagination Technologies, dans le cadre d’une première opération, s’est engagé à récupérer les activités opérations ainsi que 82 brevets MIPS (sur les 580 recensés) pour 60 millions de dollars. Le  Britannique est notamment connu pour ses puces graphiques PowerVR, et compte ainsi intégrer les technologies de composants CPU destinés notamment aux appareils domestiques, aux équipements réseaux ou encore aux smartphones. Selon Wikipedia, les architectures MIPS ont également trouvé une place dans les supercalculateurs chinois. Second volet de la transaction, MIPS s’est engagé à revendre 480 brevets à un consortium baptisé Bridge Crossing pour 350 millions de dollars. Ce consortium compte notamment parmi ses membres ARM qui confirme avoir injecté 167,5 millions de dollars dans le cadre de cette opération de récupération de la propriété intellectuelle de MIPS. Au premier trimestre de son exercice 2013, MIPS a publié une perte de 4,3 millions de dollars pour un chiffre d’affaires de 13,9 millions de dollars.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close