Rachat de Novell : Oracle, EMC et Apple aux côtés de Microsoft dans CPTN

Le très secret consortium CPTN, géré par Microsoft et derrière le rachat de quelque 882 brevets de Novell, dévoile aujourd’hui un peu plus son visage.

Le très secret consortium CPTN, géré par Microsoft et derrière le rachat de quelque 882 brevets de Novell, dévoile aujourd’hui un peu plus son visage. Selon le blog Floss Patents, qui observe le monde des logiciels et de l’éco-système Open Source, Redmond serait associé à Oracle, EMC et Apple dans ce groupement qui baserait, selon lui, sa principale activité sur les brevets. Le blog explique citer  l’autorité antitrust fédérale allemande (le "Bundeskartellamt”), auprès de laquelle le dossier de joint-venture entre ces quatre partenaires a été déposé le 9 décembre.

Pour mémoire, le 22 novembre, Attachmate Corporation, une société spécialisée notamment dans la modernisation du SI, annonçait le rachat de Novell pour 2,2 milliards de dollars. Dans le cadre de ce rachat, Novell annonçait céder également quelque 882 brevets à CPTN Holdings, un consortium qui, à l’époque, souhaitait rester très discret quant à l’identité de ses propriétaires. On apprenait tout au plus que ce groupement était géré par Microsoft. Sans autre information. La revente de brevets Novell pour 450 millions de dollars à une entité proche de Microsoft avait du coup déclenché l’inquiétude de la communauté Open Source qui se demandait si certaines technologies Linux et Unix de Novell n’allaient pas être transférées, indirectement, vers Microsoft. Trois jours après l’annonce du rachat, Novell confirmait que ces technologies n’avaient pas été cédées à CPTN. On ignore encore la nature des brevets, aujourd’hui entre les mains de CPTN.

Selon le blog All Things Digital, qui cite une source anonyme interne à une des quatre sociétés, ce rachat de brevets portant sur des technologies importantes, pour un prix modique, représenterait une forme de mesure défensive.

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close