Les entreprises dépenseront plus en 2013, selon Gartner

Les entreprises dépenseront plus en IT en 2013 qu’elles ne l’ont fait en 2012, estime le cabinet d’analystes Gartner dans sa dernière étude.

Les entreprises dépenseront plus en IT en 2013 qu’elles ne l’ont fait en 2012, estime le cabinet d’analystes Gartner dans sa dernière étude. Si l’on en croit les anticipations du cabinet, les entreprises devraient ainsi investir quelque 2 679 milliards de dollars dans l'IT l'an prochain, soit une progression de 2,5% par rapport aux dépenses de 2012, une année marquée par une conjoncture économique particulièrement difficile, note Gartner. Les secteurs de la banque, des communications, des medias et des services ainsi que de l’industrie seront les segments moteurs du marché et ce jusqu’en 2016. 

Gartner prévoit que le segment manufacturier et de l’énergie soit le plus dynamique, avec une hausse de 2,3% des investissements à 478 milliards de dollars. Dans ce secteur, les budgets IT étaient globalement gelés depuis 2008, note le cabinet d’analystes, mais la confiance semble être de retour et avec elle, les dépenses. 

Les entreprises du secteur bancaire, quant à elles, devraient faire progresser leurs investissements de 3,5% à 460 milliards de dollars. Ce secteur, généralement le plus consommateur de technologies et de services IT, devrait notamment poursuivre ses efforts en matière de continuité de services, un point très dépendant de l'infrastructure informatique. 

Les dépenses IT émanant des entreprises des medias, services et communications devraient progresser de 3% pour atteindre 426 milliards de dollars. Enfin, les transports et les assurances prévoient également d'accroître leurs investissements l’année prochaine de 4,1% et 4,5% respectivement. 

Seule ombre au tableau, note Gartner, les mesures d’austérité mises en place par les gouvernements dans le monde pèseront encore sur la dépense IT du secteur public. Après un recul de 2% en 2012, les dépenses des gouvernements et du secteur public devraient de nouveau se contracter en 2013, de -0,4% (445 milliards de dollars).

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close