HANA certifié pour VMware afin de faciliter les tests et les développements

Afin de simplifier le provisioning et l'administration des environnements HANA tout en réduisant les coûts, SAP et VMware officialise le support de la base de données In-Memory sur vSphere 5.1.

Dans le prolongement de son alliance avec VMware, SAP a annoncé le support de vSphere 5.1 pour les tests et les développements sur HANA, la technologie d'accélération d'accès aux données du premier éditeur européen. Cette extension permettra aux entreprises de mettre en œuvre rapidement des environnements HANA sur des serveurs virtualisés, simplifiant les déploiements tout en réduisant les coûts. Comme le confirme Jean-Michel Jurbert, directeur de marché solutions SAP HANA et BI chez SAP France : "cette annonce est doublement importante. D'abord elle donne de l'agilité aux développements en facilitant la création d'environnements HANA. D'autre part, elle débouche sur des économies réelles pour nos clients. Car, jusqu'à présent, quand ils souhaitaient mettre en œuvre un environnement de tests ou de pré-production, il fallait commander et installer une appliance dédiée." Soit évidemment un coût non négligeable, mais également des délais (compter 3 à 4 semaines pour la livraison et le chargement de l'appliance). Annoncé lors de Sapphire Madrid, la grand messe européenne de SAP, qui se tenait du 13 au 16 novembre, cet accord facilite grandement le provisioning et la gestion des environnements HANA dans les datacenters. Les administrateurs peuvent en effet se reposer sur les outils de vSphere, très couramment utilisés en entreprises, notamment par les plus grandes d'entre elles. "Il s'agissait d'une demande très forte de nos clients", indique ainsi Jean-Michel Jurbert. Le tout avec une dégradation de performances minime. Même s'il existe un delta entre une application HANA fonctionnant sur un environnement virtuel et son clone tournant sur une appliance dédiée, ce différentiel resterait faible, "de l'ordre de quelques pourcents", selon Jean-Michel Jurbert.

La confiance nécessaire pour virtualiser les applications critiques "Le datacenter logique, concept auquel donne accès la suite VMware Cloud, permet aux organisations d'atteindre un plus haut degré de flexibilité et d'agilité tout en simplifiant leurs opérations informatiques", explique Parag Patel, vice-président en charge des partenariats stratégiques chez VMware. Selon lui, le support de HANA SP5 (la dernière version de la technologie de base de données) sur vSphere "peut donner aux clients la confiance nécessaire pour virtualiser leurs applications critiques". En complément, cet accord va permettre aux partenaires certifiés sur les technologies SAP de proposer eux-mêmes, sous forme de service prépackagé, des environnements HANA virtualisés. "La certification de SAP HANA sur vSphere nous était demandée également par les infogéreurs", confirme Jean-Michel Jurbert. Concrètement, cette annonce apparaît comme un complément du récent lancement de HANA One, la déclinaison de la base de données en mémoire sur le Cloud public d'Amazon (AWS). Dans les deux cas, on retrouve un objectif commun : faciliter l'accès à la technologie, en répondant aux enjeux de développement et d'intégration qui se posent très concrètement aux clients et partenaires de SAP.

Pour approfondir sur Applications métiers

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close