HP/Autonomy : un actionnaire de HP porte plainte

Fraude avérée ou non, les mauvais résultats d'Autonomy risque fort de coûter cher à HP. Un investisseur américain, détenant à peine 200 actions de la société, a porté plainte contre HP devant la Cour fédérale de Californie.

Fraude avérée ou non, les mauvais résultats d'Autonomy risque fort de coûter cher à HP. Un investisseur américain, détenant à peine 200 actions de la société, a porté plainte contre HP devant la Cour fédérale de Californie. Et si celle-ci aboutit, l'affaire pourrait se transformer en procès en 'class action' où tous les investisseurs s'estimant lésés par HP pourraient se greffer.

Dans sa plainte, l'investisseur accuse HP d'avoir fait des déclarations trompeuses concernant ses conditions d'acquisition d'Autonomy, basées sur de faux résultats financiers. Au-delà d'Autonomy, ce sont également les conditions d'acquisitions d'EDS, en 2010, qui pourraient être réexaminées suite à cette plainte. A elles deux, ces deux sociétés ont plombé les deux derniers résultats trimestriels d'HP de près de 17 milliards de dollars, les plus grosses pertes de la société en 73 ans d'existence.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close