T-Systems va exploiter les 150 000 PC d'EADS

La SSII allemande va exploiter les PC d'EADS sur plus d'une centaine de sites en Europe, renforçant ainsi ses liens avec le groupe aéronautique international.

L'an passé, EADS avait préféré Computacenter à T-Systems lors du renouvellement de son contrat de help-desk dans les quatre principaux pays européens où est implanté le groupe aéronautique. A l'aube de cette nouvelle année 2013, le groupe aéronautique vient de choisir la SSII allemande pour assumer l’exploitation et le support de ses 150 000 PC. Le contrat a été signé pour une durée de six ans et il est mis en avant par T-Systems comme un succès majeur.

L’externalisation de PC et des fonctions support associées est une activité importante pour la SSII filiale de Deutsche Telekom. T-Systems opère ainsi plus de 1,5 million de postes et compte déjà par exemple parmi ses clients français, le leader mondial de la carte à puce Gemalto (la SSII opère notamment des services de support et de help-desk depuis l’Allemagne et l’Espagne).

Un contrat qui porte sur l'ensemble des sites européens

Concrètement, T-Systems va progressivement prendre à son compte l’exploitation des PC et stations de travail des différentes entités du groupe aéronautique (Airbus, Astrium, Eurocopter et Cassidian) dans plus d’une centaine de sites industriels et administratifs et notamment dans les sites de Toulouse (France), Filton (UK), Broughton (UK), Madrid (Spain) et Hamburg (Allemagne). La SSII aura notamment en charge l’homogénéisation du parc de PC et son exploitation au quotidien (réparation, entretien). Sans surprise, la maintenance à distance sera fournie par le service desk de Barcelone (celui déjà utilisé dans le contrat avec Gemalto).

EADS est un client important pour T-Systems qui opère une partie de l’infrastructure mainframe du géant aéronautique et qui a aussi contribué à des projets essentiels comme la sécurisation des flux de collaborations internes en matière d’ingénierie (communications chiffrées et authentification forte à base de PKI pour l’accès aux workflows de documents d’ingénierie).

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close