VMware perd son CTO

Le CTO de VMware, Steve Herrod, a annoncé son départ du spécialiste de la virtualisation pour le fonds d’investissement américain General Catalyst au poste de directeur opérationnel.

Le CTO de VMware, Steve Herrod, a annoncé son départ du spécialiste de la virtualisation pour le fonds d’investissement américain General Catalyst au poste de directeur opérationnel. Steve Herrod fait parti des cadres fondateurs qui ont bâti les socles techniques sur lesquels repose aujourd’hui Vmware. Il a notamment dirigé la R&D du groupe en guidant VMware vers le marché de la virtualisation. Un marché qui a permis au groupe d’être assis sur un CA de 3,77 milliards de dollars en 2011 avec une croissance de 32%.

Après 11 ans chez VMware, Steve Herrod semble avoir fait son temps, semble-t-il dire dans un billet de blog, soulignant la mutation que connait l’industrie en général et le mode de consommation des applications. « La virtualisation est devenue la technologie par défaut sur laquelle reposent la majorité des applications serveurs dans le monde. De plus, l’impact de la virtualisation s’étend rapidement au stockage en réseau, à la sécurité et à tous les autres aspects du datacenter moderne », explique-t-il dans son blog.

S’il met fin à son « incroyable voyage chez VMware », Steve Herrod souligne toutefois qu’il ne coupera pas les ponts avec le groupe et conservera un rôle de consultant technique. Ce départ semble être pivot dans l’évolution de VMware. En juillet dernier, Paul Maritz avait quitté la tête du groupe pour aller diriger une filiale d’EMC dédiée au Paas et au Big Data, Pivotal Initiative.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close