Sécurité : Huawei accuse ses accusateurs de protectionnisme

Lors d'une conférence de presse, Huawei a répondu à ses détracteurs.

Lors d'une conférence de presse, Huawei a répondu à ses détracteurs. La sécurité des routeurs de l’équipementier - et dès lors leur utilisation dans des infrastructures critiques - a régulièrement fait l’objet de questionnements publics au cours de l’année passée, outre-Atlantique, mais également au Royaume-Uni ou encore en France. 

La directrice financière de Huawei, Cathy Meng, a ainsi exprimé sa « frustration», selon nos confrères de l’Economic Times of India. Cathy Meng ne voit là que des «mesures de protectionnisme qui interfèrent avec la libre concurrence et vont in fine pénaliser les consommateurs et les utilisateurs finaux ». La directrice financière de l’équipementier, qui est l’une des filles du fondateur de Huawei, a tenu cette conférence - une première pour Huawei - afin «d’honorer [son] engagement de transparence ».  

Pour approfondir sur Equipementiers

- ANNONCES GOOGLE

Close