Cloud : le gouvernement encore en phase d’évaluation du modèle

En matière de Cloud Computing, le gouvernement n’a pas encore « posé son modèle », a indiqué Jacques Marzin, le DSI de l’Etat, alors qu’il s’exprimait la semaine dernière lors de Etats Généraux de l’Open Source.

En matière de Cloud Computing, le gouvernement n’a pas encore « posé son modèle », a indiqué Jacques Marzin, le DSI de l’Etat, alors qu’il s’exprimait la semaine dernière lors de Etats Généraux de l’Open Source. « Nous l’avons investi avec la Dila et sommes en train de le poursuivre. Une démarche de Proof-of-Concept est en place avec la Dila et le ministère de l’Ecologie », a-t-il précisé.

En janvier 2012, la Direction de l’information légale et administrative (Dila), qui a notamment la charge de l’accès public aux lois françaises, a annoncé la signature avec Accenture de la mise en place d’une infrastructure de Cloud - le fameux G-Cloud à la française.

Mais, explique Jacques Marzin, aujourd’hui nous en sommes davantage à évaluer « quels services pour quels usages plutôt que quelles technologies ». Le recours aux infrastructures de cloud des sociétés Cloudwatt et Numergy, les deux projets de cloud dits souverains financés partiellement par l’Etat (via la Caisse des Dépôts) n’est pour l’heure pas mentionné. Soulignant ne pas avoir « encore tranché » avec les ministères sur le modèle à choisir, internalisation ou externalisation.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close