Fujistu se retire des semiconducteurs

C’est officiel.

C’est officiel. Fujistu ne fabriquera plus de composants électroniques. Sa filiale, Fujitsu Semiconductors va devenir « fabless » et fusionner avec la division équivalente de Panasonic pour continuer les développements de nouveaux produits. Cette nouvelle société devrait être indépendante de Fujitsu comme de Panasonic et pourrait proposer des designs de puces pour serveurs, pour réseaux haute-densité, pour la reconnaissance et le traitement de l’image, ainsi que pour la mobilité et les connexions sans fil à bas coûts. Les usines de Fujitsu seront revendues à TSMC qui s’occupera de la fabrication des processeurs conçus par la nouvelle entité. Pour mener à bien cette restructuration, Fujistu va se séparer de 5000 salariés, et 4 500 autres seront transférés à la nouvelle société. Cela coûtera 112 milliards de yens à Fujitsu, soit 898 millions d’euros.

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close