Replatforming et Big Data : EMC, Cisco et SAP avancent conjointement sur HANA

Le 28 mars prochain LeMagIT et TechTarget organisent à paris une conférence portant sur la valorisation des environnements SAP Cloud et Hana sur les plates-formes proposées par Cisco et EMC. L’occasion notamment de revenir sur la feuille de route Cloud Computing établie conjointement en 2012 par le numéro un du stockage et l’éditeur allemand.

EMC et SAP ont en effet établi leur partenariat en se reposant sur l’hyperviseur VMware en embarquant différents Guest OS. L’accord portait initialement sur des aspects technologiques ainsi que la validation logicielle et la certification SAP du VBLOCK de VCE (VMware/Cisco/EMC). Dans un contexte de forte croissance des quantités de données à traiter et d’émergence du Big Data, EMC et Cisco ont travaillé conjointement pour proposer une appliance Scale-out  SAP HANA unique pour les Datacenters. Cette solution propose par exemple l’intégration d’une plateforme VNX5300 multi-protocole (SAN,NAS) afin d’assurer la couche de persistance au niveau SAP HANA, c’est-à-dire d’ établir la relation entre les mémoires des serveurs HANA, les nœuds « in-Memory » et le stockage partagé entre ces nœuds.

Participez à l’événement du 28 mars Au-delà, la collaboration entre EMC et SAP porte sur deux aspects qui seront présentés lors de l’événement du 28 mars prochain : -Le re-platforming et la virtualisation optimisée pour les applications critiques -Le traitement « in memory » des données L’offre de replatforming d’EMC est issue de sa propre expérience puisque, nous explique Rolland Zanzucchi d’EMC, « nous avons nous-mêmes souhaité transformer notre SI pour lui donner plus d’agilité et accompagner notre croissance. Nous avons dû dans ce cadre imaginer et réaliser une bascule complète vers le cloud, intégrant nos applications critiques comme notre ERP SAP. Pour la DSI d’EMC, il s’est agi de virtualiser plus de 200 applications au sein de VBLOCK ». L’offre de re-platforming permet ainsi de migrer d’un socle non virtualisé à un socle virtualisé et de basculer d’un monde « organisé en silo» vers un monde « organisé en IaaS » et ce, pour les applications critiques telles que SAP. Par exemple, lors d’une montée de version SAP, EMC propose de basculer sur un socle virtualisé. Après avoir « re-platformé » les applications internes, EMC a gagné de l’ordre de 50% de performance avec l’utilisation de FAST VP, technologie à base de disques flash, et a multiplié la scalabilité par 5.

Participez à l’événement du 28 mars Côté Big Data, l’analyse de Rolland Zanzucchi est sans équivoque : « Le in-memory ( dont SAP est le fer de lance avec Hana - drive le serveur mais pas seulement. Son émergence pose clairement la question de la remise en jeu de l’ensemble des architectures de datacenter ».  C’est pourquoi EMC – dont une large partie de la base installée sur le stockage est commune à EMC – souhaite participer au renouvellement technologique proposé par l’éditeur. L’ensemble des plates-formes du groupe ont dont reçu la validation de Waldorf – maison mère de SAP - sur SAP Hana. Le travail de certification d’EMC mais également celui de Cisco vient tout juste de s’achever et il ne reste plus qu’à valider en production l’approche virtualisée, pour l’instant encore à l’étude. Des appliances Hana sont donc disponibles permettant l’accélération des accès et des traitements aux données . Elle seront présentées le 28 mars prochain à l’occasion de la conférence organisée par LeMagIT et TechTarget et des experts réunis à cette occasion partageront leur vision du Big Data et s'attarderont plus particulièrement sur les dernières stratégies en matière de bascule vers le Cloud Hybride.

Participez à l’événement du 28 mars

Pour approfondir sur Applications transversales - PGI (ERP)

- ANNONCES GOOGLE

Close