Le marché des logiciels et services en France a reculé de 1% en 2012

En 2012, le marché français des logiciels et services a terminé dans le rouge, nous apprend la dernière étude du cabinet d’analystes Pierre Audoin Consultants.

En 2012, le marché français des logiciels et services a terminé dans le rouge, nous apprend la dernière étude du cabinet d’analystes Pierre Audoin Consultants. L’année dernière, le moteur numérique hexagonal a enregistré un recul de 1%, après une année 2011 « proche de la croissance nulle ». 

« Marchés renégociés à la baisse, pression concurrentielle exacerbée, l'année écoulée n'aura été qu'une suite de mauvaises nouvelles pour les acteurs de l'économie numérique qui entraient dans l'année sur une dynamique déjà fortement ralentie », explique PAC qui nous dépeint un climat très tendu pour 2012. Dans cette noirceur ambiante, seul le secteur des Utilities (services publics liés notamment à la gestion de l’énergie) est parvenu à afficher une croissance inférieure à 0,5%, soutient encore le cabinet d’analystes. 

« Le marché des infrastructures est en train de profondément changer sous le double effet de la consolidation (aussi bien au niveau des serveurs que des datacenters) et de l’émergence du Cloud (sur les serveurs, le stockage mais aussi les postes de travail) », indique Franck Nassah, Senior Vice-président de PAC France, pointant du doigt « le nouveau cycle de maturité du Cloud ». En 2012, le Cloud a connu une croissance de 25% et a compté pour près de 8% du marché des logiciels et services en France. Le segment de la gestion des applications est également désigné par PAC comme un moteur du secteur avec une croissance de 3,2%. Le cabinet évoque également « la pénétration toujours plus forte des acteurs indiens ainsi que l’infogérance d’infrastructures (+1%) ». 

Pour 2013, Pierre Audoin Consultants table sur une stabilisation de la dépense (+0,2%) et prévoit un « redémarrage léger sur le second semestre » de l’année. Cette reprise que PAC juge timide, devrait lentement se poursuivre sur 5 ans, tirée par le Big Data, le Cloud et la sécurité.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close