Microsoft ajoute trois autres formules à Office 365 pour les entreprises

Microsoft a annoncé une mise à jour des offres composants le portefeuille d’Office 365 pour les entreprises. A la clé, un passage à Office 2013 pour les version Online d’Exchange, Lync et Sharepoint, mais également trois nouvelles versions pour segmenter un peu plus fortement l’offre.

Moins de un mois après avoir basculé sa famille Office pour le grand public sur le modèle à l’abonnement baptisé  Office 365 Famille Premium, Microsoft met à jour, comme prévu, les formules destinées aux entreprises de son vaste projet Office 365. Un update clé qui s’accompagne d’enrichissements, comme le fait de basculer Lync , Sharepoint et Exchange, tous dans leur version Online, sur un socle Office 2013, ou encore une intégration étroite avec Yammer, le RSE du groupe (et bientôt celle du désormais tandem Lync-Skype prévu pour juin).

Mais surtout une mise à jour qui contribue à étoffer (alourdir ?) le portefeuille Office 365 de Microsoft de trois nouvelles formules, en direction des PME et des entreprises de taille plus conséquentes.

Inauguré à la mi-2011, Office 365 pour les entreprises doit ainsi permettre aux TPE, PME et grands comptes de consommer les composantes de la suite de productivité Office sous forme d’abonnement. Ainsi Office 365 implique toujours d’installer Office sur une machine, mais permet également de bénéficier de services associés, accessibles quant à eux dans le Cloud. Il s’agit en gros de la représentation du concept autrefois baptisé Software + Services par Microsoft.

Cette proximité avec le cloud donne également la possibilité aux entreprises de pouvoir bénéficier de mises en continu de la suite Office (comme avec Office 365 Famille Premium) et de fonction de synchronisation. Un porte-parole de Microsoft a confirmé que l’ensemble des offres Office 365 pour entreprises intègrent bien la mise à jour en continu des composants Office. Restera à savoir si cela a des conséquences sur la Software Assurance.

Une offre très segmentée

Trois nouvelles éditions viennent ainsi rejoindre les offres existantes pour les professionnels, à savoir Office 365 Entreprise (abonnement E1, E3, et E4 - le haut de gamme vendu 20,90 euros par utilisateur et par mois), Office 365 Petite Entreprise et une offre de messagerie hébergée seule bâtie sur Exchange Online.

La première, Office 365 ProPlus, donne ainsi accès aux outils traditionnels Office, comme Word, Excel, PowerPoint, OneNote, Outlook, Access et Lync auxquels se greffent également Publisher et InfoPath. Cette formule permet d’installer Office sur 5 postes différents, PC, Mac ou encore tablettes Windows, permettant ainsi de synchroniser des documents d’un terminal à l’autre. Microsoft a également doté cette version d’outils de gestion et de contrôle des mises à jour auprès des utilisateurs. ProPlus peut aussi être installé en tandem d’une autre version Office.

Cette formule est commercialisée sous forme d’abonnement annuel à 154,80 euros par utilisateur ou mensuel à 12,90 euros par mois et par utilisateur. Elle est présente dans les offres Office 365 Entreprise et sert de socle à la formule Office 365 Moyenne Entreprise, une nouvelle offre proposée par Microsoft. La seconde, donc, Office 365 Moyenne Entreprise se destine aux entreprises de 10 à 250 employés, affirme Microsoft. Elle est commercialisée sous forme d’abonnement mensuel, à 12,30 euros par utilisateur (147,60 euros à l’année). Elle reprend ainsi Office 365 ProPlus à laquelle s’ajoute un accès à Exchange Online, Lync Online et SharePoint Online, ainsi qu’une intégration étroite à Active Directory. Microsoft propose également une console d’administration Web, ainsi qu’une assistance téléphonique.

Enfin troisième offre, Office 365 Petite Entreprise Premium adresse le segment des entreprises de 1 à 10 employés. Pour 10,40 euros par mois et par utilisateur (124,80 euros par an), ces TPE bénéficient des applications traditionnelles de suite Office auxquelles s’ajoutent Exchange Online pour la messagerie et le partage de calendriers, Lync Online pour la collaboration et la visioconférence HD et quelques outils pour la création de sites Internet. De quoi alors proposer un catalogue très segmenté dans lequel pourrait se perdre quelque peu les entreprises. Microsoft, quant à lui, préfère y voir, par la voie de Kurt DelBene, président de la division Office, une forme de flexibilité, permettent d’aborder « de nouveaux scenarri » d’usage.

« Un service encore plus complet grâce à de nouvelles fonctionnalités et des offres adaptées aux besoins et aux budgets des organisations quelle que soit leur taille », souligne Microsoft dans un communiqué.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close