Microsoft Lync démocratise le marché des communications unifiées

L'offre Microsoft Lync a progressivement démocratisé l'usage des communications unifiées et elle concurrence aujourd'hui directement les offres des fournisseurs de PABX IP.

Le marché des communications unifiées a historiquement été dominé par les acteurs historiques de la téléphonie traditionnelle et de la téléphonie IP. Des acteurs comme Cisco, Avaya, Alcatel, Aastra, Nortel ou Siemens ont été des pionniers du secteur mais ont commis le péché de vouloir facturer très cher ces nouveaux services laissant ainsi la porte ouverte à de nouveaux acteurs.

Malheureusement pour eux, l’un des acteurs qui s’est engouffré dans la brèche n’est autre que Microsoft dont la plate-forme Lync a taillé des croupières aux acteurs traditionnels aux cours des dernières années.

Microsoft a beaucoup tâtonné avec Lync. Les premières moutures du produit – qui a fait ses débuts en 2003 sous le nom Microsoft Communicator — étaient loin d’être convaincantes et souffraient de défauts contrariants. Mais, comme à son habitude, Microsoft a progressivement amélioré et enrichi son produit au point d’en faire une plate-forme de communications unifiées complète à même de traiter toute forme de communications en temps réel.

 

Lync : une plate-forme de communications unifies complète

Lync est Aujourd’hui une plate-forme de communications complète, incluant des fonctions de présence, de téléphonie, de visiophonie, de conférence, de chat, de partage de document, de partage d’écran… Le produit existe aujourd’hui en deux versions qui offrent des fonctionnalités différentes : Lync Server est le nom du produit que les entreprises peuvent installer en interne pour gérer elles-mêmes leurs fonctions de communications unifiées. Lync Online est l’offre de communications unifiées en cloud de Microsoft qui fait partie d’Office 365. À ce jour, elle n’intègre pas les fonctions de PABX de la version « on premise ».

L’un des intérêts de cette version online est qu’elle est bien plus simple à déployer pour les PME que les offres traditionnelles basées sur du logiciel ou des appliances. Elle a aussi l’avantage de ne pas nécessiter d’investissement dans des équipements coûteux. Lync Online est vendu à partir de 2$ par mois et par utilisateurs. Sa version complète coûte 5,5 $ par utilisateur et par mois, ce qui est très loin du coût des solutions de communications unifiées historiques.

Le succès de Lync est aujourd’hui tel que Microsoft estimait fin 2013 avoir livré plus de « lignes » de téléphonie IP que tous ses concurrents, une affirmation contestée par ses principaux concurrents, qui indiquent que ce n’est pas parce que Microsoft a vendu beaucoup de licences de Lync que les entreprises utilisent ses capacités de téléphonie. Lync serait Aujourd’hui utilisé sous une forme ou sous une autre par près de 90 % des entreprises du classement Fortune 500.

Lync en chasse sur le marché des PABX IP

Comme l’explique Blair Pleasant, du cabinet d’analystes Commfusion, un spécialiste des communications unifiées : « je ne pense pas qu’il soit légitime de dire que Microsoft est le leader dans la téléphonie d’entreprise à ce point. Les sociétés avec lesquelles je parle ne se précipitent pas pour déployer Lync Voice ».

BJ Haberkorn, le chef de produit Lync chez Microsoft défend toutefois la position de la firme. « lorsque nous comparons nos informations commerciales internes avec les informations des vendeurs de PABX comme Cisco et Avaya fournies par le cabinet d’analystes T3i, Microsoft livre désormais plus de lignes téléphoniques aux sociétés de plus de 400 salariés que tout autre fournisseur dans le monde »

Le gros bémol aujourd’hui est que Lync Online n’est pas si unifié que cela. Certes le produit embarque des capacités de communication vocale pair à pair mais pas de vraie téléphonie au sens téléphonie publique du terme. Cela devrait changer dans une future version Microsoft ayant indiqué que l’ajout de capacités PABX à Lync Online était une de ses priorités. Mais à ce jour la firme se refuse à fournir des détails à ce sujet.

Lync Online a toutefois eu un effet positif sur le marché, la technologie ayant permis à nombre de PME de s’initier aux joies des communications unifiées à des tarifs inimaginables il y a encore quelques années. L’adoption de l’outil a été d’autant plus facile que le produit est plutôt bien intégré avec l’offre bureautique de Microsoft et notamment Office et Exchange.

Un autre as dans la manche de Microsoft est l’intégration avec Skype et ses 280 millions d’utilisateurs, qui permet aux utilisateurs de Lync de converser de façon transparente en mode pair à pair avec les utilisateurs de Skype.

Malgré cela Lync ne devrait pas écraser tous ses concurrents, ne serait-ce que parce que ces derniers ont revu leurs prix à la baisse, commence à proposer leurs outils en mode SaaS et ont fait de gros progrès en matière d’ergonomie et d’intégration avec les outils bureautiques. Si Microsoft a pu progresser rapidement, il n’est pas dit qu’il lui sera facile à terme de convaincre les utilisateurs de Cisco ou d’Avaya d’abandonner leurs outils. Mais Lync est désormais établi et là pour durer. Il n’est plus un nouvel entrant sur le marché…

 

Pour approfondir sur ToIP - VoIP

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close