LinkedIn à son tour sous l’oeil du fisc

Selon Le Point, les bureaux de LinkedIn à Paris ont fait l’objet d’une perquisition menée par les services fiscaux français, le jeudi 21 février.

Selon Le Point, les bureaux de LinkedIn à Paris ont fait l’objet d’une

perquisition menée par les services fiscaux français, le jeudi 21 février. Visant à entretenir une présence commerciale dans l’hexagone, LinkedIn France a confirmé l’information et a expliqué à nos confrères estimer «être en conformité avec les règles fiscales françaises et internationales applicables ». L’entreprise a en outre indiqué avoir «pleinement coopéré avec les autorités ». Mais selon des indiscrétions recueillies par nos confrères, au delà des preuves de fraude, les services fiscaux français pourraient chercher «à constituer un dossier en vue de préparer un nouveau texte de loi, plus contraignant» visant les pratiques d’optimisation fiscale auxquelles ont largement recours les grandes multinationales de l’informatique et des services en ligne - largement dans le respect des textes semble-t-il.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close