Léger recul du chômage IT en mars

Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à la rubrique informatique et télécom de Pôle Emploi a reculé de 0,8 % en mars, prolongeant la tendance déjà enregistrée en février (-1 %).

Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à la rubrique informatique et télécom de Pôle Emploi a reculé de 0,8 % en mars, prolongeant la tendance déjà enregistrée en février (-1 %). Il reste 36 600 informaticiens inscrits au chômage, compte tenu de ceux déclarant une activité réduite, soit 700 inscrits de moins qu'en janvier. Mais encore 4 800 de plus qu'en mars 2012. Ce qui correspond à une hausse de 1 5% du chômage en un an pour le secteur IT. Les perspectives avancées par le panel Apec laissent une lueur d'espoir avec quelque 85 % des employeurs du panel envisageant au moins une embauche en informatique (toutes catégories d'employeur confondues). Pour autant, les prévisions de Syntec numérique pour 2013 (croissance de 0,3 % de l'activité, contre 0,8 % en 2012) et celles de l'Afdel (baisse du carnet de commandes pour un éditeur sur quatre) ne prêtent guère à plus d'optimisme. Et ce même si les promesses de création d'emplois liés à l'essor du Cloud computing (et autres mutations du marché IT, comme le BYOD, le Big Data, la dématérialisation et la mobilité omniprésentes dans l'équipement IT des diverses fonctions de l'entreprise) restent phénoménales : 189 000 emplois concernés en France, selon IDC, entre 2011 et 2015 (sans que l'on puisse parler de création nette d'emplois, mais plutôt de transformation du marché). Un appel d'air néanmoins visiblement contrarié pour l'instant par la conjoncture économique.

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close