Le Pentagone autorise l’usage des Blackberry et Samsung Knox

Le département de la défense américaine a officiellement autorisé l’usage des terminaux Blackberry et Samsung sur son réseau ultra critique.

Le département de la défense américaine a officiellement autorisé l’usage des terminaux Blackberry et Samsung sur son réseau ultra critique. Après avoir mené une batterie de tests, ont été approuvés les terminaux Blackberry 10 et la tablette Blackberry Playbook, embarquant Enterprise Service 10, ainsi que le terminal Android Samsung Knox. L’usage des terminaux iOS devrait quant à lui est validé en mai, a confirmé un responsable du Pentagone à nos confrères de Reuters. 

Pour la défense américaine, l’ouverture de son réseau à des terminaux mobiles tiers a pour objectif de doter les employés de l’institution des dernières technologies en matière de mobilité. Sur les 600 000 utilisateurs de terminaux mobiles (tablettes ou smartphones), 470 000 utilisent des Blackberry, 41 000 des terminaux Apple et 8 700 Android, souligne encore Reuters, indiquant que cette validation ne débouchera pas sur des commandes de terminaux. 

Blackberry, qui a par ailleurs reçu la certification FIPS 140-2 du gouvernement des Etats-Unis, a déjà été sélectionné par le « Procurement Office » et par le BSI (bureau fédéral pour la sécurité de l’information) en Allemagne. 

En mars dernier, le gouvernement britannique a indiqué discuter avec Blackberry sur un éventuel usage des terminaux du Canadien par les agents du gouvernement.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close