Mimi Potter - Fotolia

BlackBerry fait à son tour le pari de la gestion unifiée des terminaux

Le Canadien consolide l’ensemble de ses offres logicielles au sein d’une plateforme intégrant gestion de la mobilité, des terminaux utilisateurs classiques et des objets connectés.

Fort des acquisitions passées de Good Technologies, et de WatchDox, BlackBerry prend une orientation qui n’est pas sans rappeler celle d’autres grands acteurs de la mobilité et de l’informatique de l’utilisateur final.

Le Canadien vient ainsi d’annoncer sa plateforme « BlackBerry Secure » qui, basée sur des offres de gestion de la mobilité d’entreprise, s’étend au-delà pour toucher à l’administration des postes de travail classiques – portables et fixes – Android for Work, Samsung Knox, iOS, Windows 10, macOS et BlackBerry 10, avec gestion des terminaux (MDM) et des applications (MAM). Sur les appareils mobiles, ces dernières peuvent être sécurisées au sein de conteneurs en s’appuyant sur celui qui s’appelait précédemment Good Dynamics.

La gestion des contenus est assurée par Workspaces, l’ancien WatchDox qui rappelle donc le ShareFile de Citrix. A cela, BlackBerry ajoute une couche de gestion des accès avec une couche de SSO pour l’accès aux services Web tiers, et le supportant de l’authentification à double facteur. De quoi faire penser là à la brique d’IAM de VMware.

En fait, avec cette annonce, le Canadien rappelle qu’il se projette dans la même direction que d’autres acteurs bien identifiés de l’informatique de l’utilisateur final. Jusqu’à les évoquer, assurant dans un billet de blog que son offre doit « aider à remplacer des plateformes de VDI onéreuses ».

Mais surtout, il ressert à peu de frais un discours vieux de deux ans, remontant à l’annonce de BES 12, renommé au passage BlackBerry UEM, pour Unified Endpoint Management. A l’époque, le Canadien expliquait déjà que BES 12 était « conçu pour l’Internet des objets » en s’étendant « au-delà des smartphones et des tablettes pour supporter l’administration des appareils connectés comme l’équipement de diagnostic médical, la machinerie industrielle et les automobiles ». 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close