Une cour allemande bloque la commercialisation de la tablette Samsung en Europe

Apple se voit accorder par une cour allemande une injonction préliminaire bloquant la commercialisation de la tablette Samsung Galaxy Tab dans l'Union européenne, sauf aux Pays-Bas. Un 2e revers pour le constructeur Sud-coréen qui a également du suspendre les ventes de son ardoise en Australie la semaine dernière.

Une sérieuse gifle pour Samsung. La cour de Justice de Dusseldorf en Allemagne a accordé à Apple une injonction préliminaire empêchant Samsung de commercialiser temporairement sa dernière tablette tactile Android, la Galaxy Tab 10.1 en Europe, à l'exception des Pays Bas. Un coup dur pour le constructeur Sud-coréen, empêtré dans une guerre de brevets depuis avril contre la firme à la Pomme. Cette injonction allemande intervient une semaine après la décision d'une cour australienne de reporter la commercialisation de la Galaxy Tab en Australie pour les mêmes raisons. Sans citer de date butoir.

Ironiquement, le cabinet d'étude Forrester, lors d'un entretien avec Reuters, expliquait cette semaine que l'Europe constituait le marché le plus concurrentiel pour Apple et son iPad. Selon Sarah Rotman Epps, analyste au très sérieux cabinet, la concurrence - dont Samsung fait partie - a une carte à jouer sur le Vieux Continent, car le présence d'Apple y est plus faible. Le groupe ne détient que 52 boutiques en Europe contre 238 aux US. Une fenêtre de tir plus grande, certes, ajoute-t-elle, mais à condition que la concurrence réduise ses prix. Selon elle, en 2011, l'iPad devrait totaliser 70% du marché en Europe, contre quelque 80% aux Etats-Unis. La décision de la cour allemande semble réduire quelque peu cette fenêtre de tir.

Apple a entamé des poursuites contre Samsung en avril, accusant le Sud-coréen de violation de propriété intellectuelle en ayant copié le design de l'iPad et de l'iPhone avec sa gamme de produits Galaxy, tant tablette que smartphone. Une semaine après la plainte d'Apple, Samsung se décidait à son tour de poursuivre le groupe à la Pomme.

De son côté, Samsung affirme que cette décision de justice a été prise sans que le groupe n'ait été entendu ou n'ait eu la possibilité de présenter des preuves, souligne Reuters qui publie la réponse officielle du Sud-coréen. Le groupe entend " prendre toutes les mesures nécessaires afin de s'assurer que les terminaux communicants mobiles et innovants de Samsung soit disponibles auprès des consommateurs européens et dans le monde". Selon le quotidien britannique The Telegraph, la tablette Galaxy Tab 10.1, dont la commercialisation a débuté la semaine dernière en Grande-Bretagne, devrait être retirée des rayons.

Selon Florian Muller, éditeur du blog Foss Patents , et grand spécialiste des questions de propriété intellectuelle, les Pays-Bas ne seraient pas concernés par cette injonction à cause de lois différentes en matière de concurrence. Il confirme toutefois qu'une plainte déposée par Apple et visant Samsung est en cours aux Pays-Bas.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close