Dell abandonne son offre de cloud public

En matière de cloud public, Dell a décidé de faire machine arrière.

En matière de cloud public, Dell a décidé de faire machine arrière. Le géant texan qui tente actuellement de repositionner sa stratégie sur le monde de l’entreprise et de sortir du marché boursier américain a annoncé stopper le développement de son offre de cloud public OpenStack, préférant s'appuyer sur les offres de partenaire tiers. En matière de cloud public, Dell ne positionnera comme un agrégateur en s'appuyant notamment sur les technologies de Enstratius, société rachetée début mai, a indiqué le constructeur dans un communiqué.

La technologie d’ Enstratius permet aux clients de disposer d'une console unique pour fédérer des clouds hybrides. Elle supporte plus de 20 plateformes de Cloud privé et public dont OpenStack, vSphere, Rackscape, AWS ou encore Azure, ainsi que le SmartCloud Enterprise d’IBM et les HP Cloud Services. «La commercialisation de l’actuelle offre de cloud public multi-tenant sera abandonnée aux US pour des offres best-in-class de partenaires», indique le Texan. Aux US, Joyent, Scalematrix et Zerolag feront désormais parti d’un Dell Cloud Partner Program qui prend officiellement le relais pour le cloud public du Texan. Dell confirme resté attaché à OpenStack pour son cloud privé [Le constructeur propose par ailleurs une offre vCloud].

Pour approfondir sur Administration et supervision du Cloud

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close