everythingpossible - Fotolia

Dell abandonne Cloud Manager, sa solution de gestion multicloud

Dell poursuit le nettoyage de son portefeuille de produits à l'approche du rachat d'EMC. Le constructeur vient ainsi d'annoncer l'abandon de Cloud Manager, son produit de broker de cloud. Il devrait à l'avenir se concentrer sur l'offre vRealize de VMware.

Dell a officiellement annoncé l’abandon de sa solution de broker de cloud, Dell Cloud Manager, issue du rachat en 2013 d’Enstratius. Dell avait lancé Cloud Manager pour permettre à ses clients entreprises de piloter des services de cloud public provenant de multiples fournisseurs depuis une console unique. Mais l’offre n’a jamais réellement décollé. Selon des sources proches du constructeur, moins d’une douzaine de clients utilisaient le produit, ce qui explique sans doute le fait que le logiciel ait été abandonné plutôt que cédé avec les autres actifs logiciels de Dell Software au fonds d’investissement Francisco Partners .

Le problème pour Dell est que le marché de l’administration de multiples cloud public n’a pas connu la croissance espérée et que le constructeur s’est sans doute lancé trop tôt. Dell devrait toutefois continuer à suivre ce marché de l’intégration multicloud du fait de ses liens avec Amazon, Google et Microsoft. Comme l’indique William Fellows, le vice-président de la recherche du cabinet 451 Research, Dell devrait sans doute s’appuyer à l’avenir sur les capacités des outils d’administration et d’automatisation de la gamme vRealize de VMware.

Le lent décollage des outils de gestion multicloud

L’adoption par les entreprises des outils d’administration multicloud a été bien plus lente que prévu. Seules 1% des entreprises utiliseraient aujourd’hui des « brokers de clouds » pour leurs applications de production selon un sondage récent de 451 Research. Le marché reste toutefois prometteur puisque selon la même étude, 20% des entreprises seraient en phase préliminaire de test de la technologie et que 32% évalueraient l’usage de tels produits pour l’avenir.

Au cours des derniers mois, plusieurs acquisitions ont d’ailleurs marqué l’intérêt des géants de l’industrie pour l’administration multicloud. IBM a racheté Gravitant, tandis que Cisco mettait la main sur CliQr et que CenturyLink rachetait ElasticBox. IBM a également lancé son service de broker de cloud, CloudMatrix, qui inclut le support des offres d’Amazon AWS, Microsoft Azure et IBM SoftLayer. En France, plusieurs entreprises se sont aussi lancées sur ce marché, notamment CloudOrbit, mais aussi LinkByNet.

Pour approfondir sur Administration et supervision du Cloud

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close