Interopérabilité / Virtualisation / Entreprise 2.0 …

Microsoft ouvre gratuitement les API de ses derniers produits (Reuters) On doit se pincer pour le croire, mais Microsoft annonce une ouverture de ses produits les plus diffusés à l’interopérabilité.

Microsoft ouvre gratuitement les API de ses derniers produits (Reuters)

On doit se pincer pour le croire, mais Microsoft annonce une ouverture de ses produits les plus diffusés à l’interopérabilité. Toujours sous la pression des autorités anti-trust – et de la concurrence de l’Open Source – l’éditeur de Windows met à disposition des « key technology elements » (sic) concernant Vista, Windows Server 2008, SQL Server 2008, Office 2007, Exchange Server 2007, et Office SharePoint Server 2007. Magnanime, Microsoft promet même de ne pas poursuivre en justice les petits malins de l’open source qui développeraient des applications non commerciales à l’aide de ces informations ! Une licence sera cependant nécessaire pour exploitation commerciale. Microsoft doux et ouvert ? un belle image de lui à l'heure de conquérir Yahoo !

Quand la virtualisation impose de revoir les procédures de back-up (computerworld.com)

Les techniques traditionnelles de sauvegarde ne suffisent plus dans un monde virtualisé. Ceux sont les utilisateurs qui l’on dit à notre confrère Computerworld. Qui, lui, fait bien de nous le répéter.

Les réseaux sociaux… en entreprise (Telecoms.premiercercle.com)

tandis que les premiers doutes se font jour à propos de la pérennité et - surtout - du modèle économique des réseaux sociaux, les grands comptes semblent au moins devoir s’approprier les couches technologiques pour développer leurs approches collaboratives. C’est le cas d’Alcatel qui s’est associé à BlueKiwi pour promouvoir une approche entreprise 2.0.

Un outil informatique pour la Société Générale ? (InternetNews)

Oracle vient de mettre à jour son outil de gestion des identités. Objectif : automatiser les contrôles et l’administration, notamment dans le cadre du respect des règles comptables mises en place dans le cadre de Sarbanne-Oxley. L’éditeur californien s’est appuyé sur les technologies développées par Bharosa, spécialiste de l’authentification sécurisée acquis en juillet 2007. Selon Forrester ce marché de l’authentification attendra 12,3 Md$ en 2014.

Peur sur les cartes de crédits (eWeek)

Un gourou du RFID aurait mis à jour un système permettant de pirater les cartes de crédit dites EMV (pour Europay, Mastercard et Visa). Un simple lecteur portatif – intégrant le programme développé par Adam Laurie - suffirait à récupérer des données d’identification de base susceptibles de dupliquer une carte bancaire. Brrrrrrrrrr….

Etude : les technologies, clés du succès professionnel pour les jeunes anglais (ITpro.co.uk)

70 % des élèves britanniques âgés de 11 à 16 ans interrogés par le cabinet YouGov, estiment qu’avoir des compétences technologiques est plus important que d’avoir de l’argent - ou encore que savoir lire - pour obtenir un travail intéressant ! Et les trois quarts préfèrent faire leurs devoirs sur un ordinateur plutôt qu’avec un cahier et un stylo.

 

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close