Sun : le dernier carré/ Windows 7, cas d'école …

Sun : les irréductibles attendent (InternetNews) Depuis le rachat de Sun par Oracle, les porte-parole d'IBM et HP claironnent qu'ils taillent des croupières au constructeur californien, il est vrai mal en point.

Sun : les irréductibles attendent (InternetNews)

Depuis le rachat de Sun par Oracle, les porte-parole d'IBM et HP claironnent qu'ils taillent des croupières au constructeur californien, il est vrai mal en point. Mais, selon des distributeurs, une bonne partie de la base installée est restée fidèle à Sun et attend surtout d'en savoir plus sur le devenir des gammes. Avant de prendre une décision. Et, en attendant un geste d'un Larry Ellison à qui les DSI laisseraient le bénéfice du doute, ils diffèrent leurs investissements.

Windows 7 : la petite musique de Microsoft (Computerworld)

Quand Microsoft sort un nouvel OS, il a toujours quelques bonnes histoires de migration dans sa besace. Sans oublier "l'étude-qui-va-bien", susceptible de fournir quelques chiffres pour éclairer (positivement) le débat. Pour Windows 7, déjà disponible pour les entreprises, Computerworld recense les cas d'école distillés par Redmond, agrémentés de quelques données sur le retour sur investissement de l'opération. Forcément orienté, mais pas inintéressant.

Utilisateurs MySQL et nervous breakdown (Infoworld)

L'Union européenne s'inquiète des conséquences de la fusion entre Sun et Oracle ? Ce n'est rien en comparaison du sang d'encre que se font les utilisateurs de la base de données Open Source MySQL, tombée dans l'escarcelle du géant des SGBD. Pour les fans de la base libre interrogés par Infoworld, le silence d'Oracle sur le sujet devient assourdissant.

Affaire des brevets i4i : Microsoft le traître

Dans l'affaire de la violation des brevets XML qui a vu Microsoft frappé (dans un premier temps) d'interdiction de commercialiser Word, le premier éditeur mondial apparaît comme la victime. D'un système de brevets US toujours aussi mal régulé et d'une petite société vorace. Mais uniquement en première lecture. Un document de la justice américaine montre que, alors que Redmond discutait des bases d'un partenariat avec i4i sur les fonctions incriminées, il travaillait parallèlement à contourner son "partenaire" en recopiant lesdites fonctionnalités.

Maintenance : Siemens aurait dit non à SAP (Blog Software Insider)

Révélée par le journal allemand Wiwo (l'article original en allemand), l'affaire illustre les déchirements qui oppose SAP à sa base installée sur le prix de la maintenance. Refusant de se faire tordre le bras par l'éditeur - en pleine crise qui plus est -, des grands comptes jouent la montre. Et, selon Wiwo, Siemens, l'un des plus gros clients de SAP (160 000 utilisateurs), irait même plus loin en claquant la porte. Sur son blog, Ray Wang, l'analyste de Forrester, répertorie quelques alternatives au support fourni par l'éditeur (IBM, HCL et Rimini Street).

Affaire Turing : Gordon Brown s'excuse (Daily Telegraph)

Après une pétition réclamant des excuses du gouvernement britannique en raison du traitement réservé dans les années 50 au mathématicien Alan Turing, Gordon Brown, Premier ministre de sa Gracieuse Majesté, s'exécute. Dans une tribune au Daily Telegraph, le dirigeant parle d'injustice et vante la contribution du scientifique durant la guerre (Alan Turing avait largement contribué au décryptage des codes secrets utilisés par l'armée allemande). Mais après-guerre, le scientifique avait été condamné pour "indécence" en raison de son homosexualité, un délit à l'époque. Alan Turing s'est suicidé en 1954.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close