Brevet XML : Microsoft craint des "dommages irréversibles"

Microsoft agite le chiffon rouge.

Microsoft agite le chiffon rouge. Redmond a déclaré que, si la cour de justice américaine le forçait à corriger Word comme l'ordonne un jugement aux Etats-Unis, il risquait de subir des "dommages irréversibles". Il ajoute que cela nuirait également fortement aux utilisateurs.

En cause, une sombre affaire de différend en matière de propriété intellectuelle avec une société canadienne. Le 12 aout dernier, un juge texan a prononcé l'arrêt des ventes de Word sous 60 jours, suite à une plainte pour violation de brevets de la société i4i. Le différend porte sur la création de documents XML, fonction intégrée à Word et pour laquelle i4i est détenteur d'un brevet.

Microsoft, qui cherche à tout prix à faire annuler cette injonction, estime que ce retrait du marché, la correction du code et la redistribution du logiciel - au public et à l'ensemble de ses partenaires - causeraient trop de dommages pour son éco-système.

Rappelons que Microsoft a fait appel du jugement.

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close