Grand emprunt tweeté / Acer desossé / Vivendi do Brasil …

Le grand emprunt comme si vous y étiez (Tweeter / fil NKM) Aujourd'hui, le gouvernement tenait un séminaire sur les priorités d'investissement dans le numérique, avec les fonds récoltés par le grand emprunt.

Le grand emprunt comme si vous y étiez (Tweeter / fil NKM)

Aujourd'hui, le gouvernement tenait un séminaire sur les priorités d'investissement dans le numérique, avec les fonds récoltés par le grand emprunt. Y participent le Premier ministre, François Fillon, Alain Juppé, qui préside la commission chargée de réfléchir à l'attribution des fonds et plusieurs ministres. Dont bien sûr Nathalie Kosciusko-Morizet, la secrétaire d'Etat à l'Economique numérique... qui a eu la riche idée (une première à notre connaissance pour un ministre) de "couvrir" la conférence via Tweeter. Mais que va désormais faire son attachée de presse ? Pour les lecteurs rétifs au service de micro-blogging, signalons une très institutionnelle interview de la même NKM dans Le Figaro.

Acer, version plume acéré (ChannelNews)

Pourquoi Acer a du mal à s’imposer dans les entreprises. Derrière ce titre apparemment anodin, nos confrères dénoncent les pratiques du géant asiatique de l'industrie du PC. Turnover au sein de la filiale, SAV déficient, distributeurs remontés : Acer France est mis en cause.

Vivendi lorgne sur un FAI brésilien (New York Times)

Le géant français des médias et des télécoms souhaite racheter Global Village Telecom (GVT), un fournisseur d'accès Internet brésilien en plein développement sur lequel il vient de lancer une OPA amicale. GVT a réalisé un chiffre d'affaires de 804 millions d'euros en 2008, en hausse de près de 40 % par rapport à 2007

Microsoft débine Linux aux Etats-Unis (The Register)

Lancement de Windows 7 oblige, Microsoft repasse en mode dénigrement vis-à-vis de Linux et de Mac OS X. Et l'éditeur américain de mettre en avant auprès des employés de Best Buy et des autres grands revendeurs américains pourquoi Windows est tellement supérieur à l'OS libre et à l'OS à la pomme.

Les services que Google a tué (EWeek)

EWeek revient sur les services tués par Google au cours des derniers mois (Lively, Notebook, Catalogs, DodgeBall...). Un Google engagé dans une quête d'efficacité opérationnelle. Et le magazine informatique américain de revenir succinctement sur les raisons qui, selon lui, ont présidé à la fin de ces services.

Comment définir ses priorités applicatives pour 2010 (Software Insider)

Le blog Software Insider fournit une grille d'analyse en cinq points pour aider les entreprises à définir leurs priorités applicatives pour 2010. On y parle de marque, de différentiation stratégique, de croissance des ventes, d'efficacité opérationnelle et de conformité.

Google rétropédale (un peu) sur sa grande bibliothèque (Le Point)

Dans un climat de conflit entre Google, d'une part, et les autorités de la culture des grands pays européens ainsi que les éditeurs du Vieux Continent, d'autre part, le géant de la recherche a fait un pas en arrière pour préserver son projet Google Books. La firme accepte de demander l'autorisation d'exploitation des œuvres à chaque ayant-droit européen (alors qu'il a négocié un accord cadre aux Etats-Unis, qui le place en situation de quasi monopole). Le débat remet en lumière la pauvreté des institutions culturelles européennes et surtout la maigreur de leurs budgets en matière de numérisation des œuvres...

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close