Apple sans Job / Microsoft VS Open Source / Kindle …

L'ombre de Jobs sur les actionnaires (New York Times)A l'occasion de leur meeting annuel, les actionnaires d'Apple ont réélu Steve Jobs, ainsi que les  sept autres membres, au comité de direction du groupe.

L'ombre de Jobs sur les actionnaires (New York Times)
A l'occasion de leur meeting annuel, les actionnaires d'Apple ont réélu Steve Jobs, ainsi que les  sept autres membres, au comité de direction du groupe. Un Steve Jobs absent et dont la santé sans cesse questionnée par les actionnaires, restait au centre des débats....Mais sans beaucoup de réponses. Si ce n'est que le Pdg reviendra.

Microsoft n'a rien contre l'Open Source (Cnet)
Même si Microsoft, en intentant un procès à TomTom pour avoir utiliser un procédé breveté d'implentation Linux, semble être une fronde envers le monde de l'Open Source, Redmond explique que cela ne remet pas en cause son « engagement » envers le monde Libre. Mais parfois les relations de couple sont tendues. Et ce procès n'ouvre pas le début d'hostilités contre d'autres éditeurs.

Le Kindle pour quoi faire (CrunchGear)
Il est parfois difficile de se faire une idée sur un concept. CrunchGear décrypte alors celui du Kindle, le livre numérique d'Amazon dont la version 2 vient de débarquer sur le marché. 10 raisons pour l'acheter et 10 pour ne pas l'acheter. Un vrai test pratique pour qui est intéressé par le principe.

De la santé des données en temps de fusion/acquisition (Infoworld)
Notre confrère qui reprend un article de CIO (groupe IDG) liste en 10 points les bonnes pratiques que devrait suivre chaque DSI, lorsque une fusion ou une acquisition est envisagée par sa société. De l'évaluation de la qualité des données jusqu'à l'automatisation des outils de gestions, la route est longue et semée d'embuche.

NKM et Fred Cavazza sont dans un diner (Fredcavazza.net)

Le blogueur Fred Cavazza nous raconte son diner avec Nathalie Kosciusko-Morizet, dont le but était de débattre sur des nouveaux axes d'innovations en France et d'importer en France les riches expériences récoltées en Asie en termes de nouveaux usages de la technologie. Le moins que l'on puisse dire, c'est que le blogueur est ravi, à la fois des débats, mais également de la Ministre.

Dévaluation des start-up (BusinessWeek)
Encore une fois, la crise laisse son empreinte dans la Silicon Valley. Et une étude du cabinet Fenwick & West révèle que les valorisations sont à la baisse, alors que les investisseurs se font de plus en plus difficileslors de la transaction.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close