France : les dépenses IT du secteur de la santé vont croître de 2 % en 2013

Les dépenses informatique et télécoms du secteur de la santé français devraient dépasser les 2 milliards d’euros en 2013, Soit une progression de 2% en un an, nous apprend le dernière baromètre d’IDC. Une croissance certes ralentie, note le cabinet d’étude, mais qui sera tirée par des investissements davantage ciblés.

Les dépenses informatique et télécoms du secteur de la santé français devraient dépasser les 2 milliards d’euros en 2013, Soit une progression de 2% en un an, nous apprend le dernière baromètre d’IDC. Une croissance certes ralentie, note le cabinet d’étude, mais qui sera tirée par des investissements davantage ciblés.

A commencer par le logiciel, qui constituera le moteur du secteur, incluant tant les logiciels cliniques que ceux liés au décisionnel, à la sécurité, au stockage ou encore à la virtualisation et à l’automatisation des infrastructures. Les services quant à eux «continuent de souffrir», note IDC, anticipant un recul des services télécoms. Les dépenses en matériel devraient également être revues à la baisse, à l’exception de celles associées aux smartphones et tablettes.

La mobilité, avec la «mobilisation» des applications, étant l’un des facteurs de croissance cité par IDC. Si le Saas ne décolle toujours pas, l’informatisation des blocs ou la prescription électronique sont considérés comme clé. «L’heure est aux investissements dans les couches techniques sous-jacentes que sont la virtualisation du poste de travail, les serveurs d’applications pour la mobilité clinique, la voix sur IP, la sécurité des terminaux, des accès et des réseaux ainsi que les solutions de gestion des terminaux», souligne le cabinet d’analystes.

En revanche, la France est à la traine en matière systèmes d’archivage d’imagerie médicale (PACS). De quoi alors donner du grain à moudre aux entreprises du dernier pôle d’innovation français, Silver Valley, inauguré ce 1er juillet, par Arnaud Montebourg, ministre du Redressement Productif, et par Michèle Delaunay, ministre chargée des Personnes Agées et de l'Automonie. Ce pôle, situé à Ivry-sur-Seine, vise à développer la filière de la «Silver économie», ciblant les secteurs des technologies pour l’aide et l’assistance aux personnes âgées.

Cette Silver Valley, portée par le cluster Soliage, compte actuellement une cinquantaine d’entreprises et entend en attirer 300 sur son site de 5000 m2. L’objectif étant de structurer une filière que le gouvernement considère comme un vecteur de croissance, face au vieillissement de la population.

Pour approfondir sur Secteur public

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close