Avec CSL International, IBM se renforce dans la virtualisation sur System z

IBM a annoncé la rachat de la société israélienne CSL International spécialisée dans la gestion d’environnements virtualisés dans le but de doper son offre cloud aux outils d’administration.

IBM a annoncé la rachat de la société israélienne CSL International spécialisée dans la gestion d’environnements virtualisés dans le but de doper son offre cloud aux outils d’administration. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué. L’opération devrait être finalisée au troisième trimestre 2013. Les technologies de CSL seront intégrées au portefeuille zEnterprise System d’IBM, dont les produits, explique Big Blue, permettent aux entreprises d’intégrer leurs données aux outils analytiques et de favoriser la distribution en mode cloud.

Avec les outils zEnterprise System, les entreprises ont la possibilité de supporter les workloads de milliers de serveurs de commodité sur un unique système à des fins de simplification et de réduction des coûts. L’application de CSL International, CSL-Wave, est notamment utilisée pour contrôler et gérer l’hyperviseur z/VM et Linux sur des environnements System z. Elle propose des options de glisser-déposer pour créer, découvrir, visualiser et connecter des serveurs virtuels à des ressources. «Alors que les entreprises créent des environnements informatiques de plus en plus intelligents, elles sont à la recherche de moyens pour gérer les coûts et la complexité du IT sans sacrifier la sécurité ou leur capacité à se dimensionner en fonction des besoins», affirme Greg Lotko, responsable de la gamme System z chez IBM.

En combinant les technologies de virtualisation de CSL avec les capacités System z, IBM pourra alors proposer des outils pour administrer tous les aspects liés à z/VM et à la virtualisation de Linux sur System z, comme la consommation CPU, mémoire, stockage, ainsi que les ressources réseaux, assure IBM. Cette acquisition intervient alors qu’IBM a vendu deux fois plus de systèmes Linux sur System Z au premier trimestre 2013 par rapport à la même période il y a un an. Elle correspond également au second rachat du groupe. En juin, Big Blue a en effet jeté son dévolu sur SoftLayer Technologies, spécialiste de l’infrastructure cloud pour quelque 2 milliards de dollars - selon Reuters.

Traduit et adapté de l’anglais par la rédaction

Pour approfondir sur Hyperviseurs

- ANNONCES GOOGLE

Close