NFC Forum : 1ere spécification NFC pour la e-santé

Le NFC Forum a publié cet été sa première spécification pour le domaine des terminaux médicaux personnels. Elle facilite la transmission d’informations entre le terminal et le poste de travail du médecin.

Le NFC pourrait bien éclore dans le domaine de l'e-santé. Si les premiers projets liés au sans-contact mobiles ont essentiellement émergé dans les domaines des transports et des services bancaires, la santé sera aussi un débouché pour la technologie, estime désormais le NFC Forum, un consortium industriel en charge de définir la norme. Cet été, l’organisme a avancé les pions technologiques censés rapprocher les deux mondes. A la clé, la publication de trois spécifications, dont une définissant à la fois l’échange et le transport des informations entre deux terminaux liés au monde de la santé. Ceux permettant par exemple de prendre la tension, de mesurer les évolutions du poids, de contrôler et mesurer le taux de glycémie. Les terminaux personnels de santé se sont multipliés sur le marché ces dernières années, soit sous la forme d’appareils autonomes ou sous forme d’applications pour smartphones, notamment.

La première des spécifications, baptisée Personal Health Device Communication (PHDC) Technical Specification, est, comme son nom l’indique, réservée au monde des terminaux de santé connectés. Selon le NFC Forum, elle vise à faciliter la transmission de données depuis un terminal ou appareil mobile vers un PC, une tablette ou encore un smartphone d’un médecin afin qu’elles y soient analysées. PHDC «fournit une couche de transport de données interopérable pour les appareils personnels de santé, conforme aux spécifications du NFC Forum et à l’ Optimized Exchange Protocol ISO/IEEE-11073-20601», ajoute le consortium. Il s’agit de la première spécification du NFC Forum pour le monde de la eSanté.

Applicable également aux territoires de la e-santé, les deux autres spécifications couvrent quant à elles l’intégration de NFC au monde de l’électronique grand public. La version 1.3 de Connection Handover 1.3 (publiée en Candidate Technical - le stade avant la version finale) vise à définir «la structure des interactions» qui permettent à deux terminaux NFC d’établir une connexion et d’échanger des données via d’autres modes de communication, comme le Wi-Fi ou Bluetooth par exemple, explique le NFC Forum. «Avec elle, les fournisseurs de solutions ont la possibilité de déployer des applications qui associent la mise en place simple et par une simple pression de NFC aux communications haut-débit, comme Bluetooth ou Wi-Fi», résume le NFC Forum.
Enfin, la troisième spécification, Signature RTD 2.0, également en version Candidate, permet de vérifier l’authenticité et l’intégrité des données contenues dans les messages au format NFC Data Exchange Format (NDEF) - un format d’encapsulation d’un message pour permettre l’échange de l’information).

Cette avancée du consortium sur le terrain de la e-santé est la première depuis la création par le NFC Forum de groupes d’intérêt (SIG - Special Interest Group). Annoncés début 2013, ceux-ci doivent permettre au consortium de verticaliser ses travaux et, bien sûr, de faire éclore des cas d’usage dans des secteurs identifiés comme porteurs. Outre les domaines de l'eSanté et de l’électronique grand public, des SIG portent sur le commerce de détail, les transports et les paiements.

Pour approfondir sur RFID et Internet des objets

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close