Red Hat lance sa plate-forme de cloud hybride CloudForms

Avec CloudForms, l'éditeur américain entend fournir une plate-forme libre à même de piloter des ressources distribuées dans de multiples clouds, publics ou privés, et ce quelle que soit la nature technique de ces clouds. CloudForms doit aussi permettre à Red hat de permettre la construction et l'administration de clouds basés sur ses plates-formes de virtualisation et de stockage libres.

Red Hat poursuit pas à pas son chemin sur le marché du cloud d’infrastructure. En amont de son Red Hat Summit, qui se déroulera du 26 au 29 juin à Boston, l’éditeur a officiellement dévoilé sa plate-forme de cloud d’infrastructure CloudForms, qui combine sa solution de virtualisation avec un ensemble d’outils d’administration de cloud s’appuyant sur l’API ouverte Deltacloud (créé à l’origine par Red Hat, le projet DeltaCloud est désormais un projet de la fondation Apache, qui vise à permettre l’administration de VM et de ressources de stockage sur des infrastructures de cloud hétérogènes).

Schéma de principe de la plate-forme CloudForms de Red Hat.

 

Cette capacité à gérer des ressources déployées dans des clouds« hybrides » est d’ailleurs l’une des grandes caractéristiques mise en avant par l’éditeur pour CloudForms. L’éditeur met ainsi en avant l’ouverture de CloudForms et son aptitude à gérer des ressources sur tout type de cloud qu’il s’agisse d’un cloud public ou privé. Grâce à l’intégration de Deltacloud, la console d’administration de CloudForms permet ainsi de piloter des ressources sur de multiples  clouds comme celui d’Amazon (EC2),celui d’IBM (SmartCloud) les grands cloud OpenStack (dont celui de RackSpace), les clouds VMware vCloud ou les clouds pilotés par OpenNebula. Et ce quelle que soit la technologie d’hyperviseur sous-jacente. CloudForms devrait aussi permettre à terme la gestion de l’infrastructure physique (à l’instar de ce que propose Ubuntu avec sa technologie de déploiement d’environnements virtuels et physiques).

Construire et administrer des clouds à base de technologies Red Hat

S'il a été conçu pour pouvoir gérer des clouds hétérogènes, CloudForms a aussi pour vocation le pilotage de clouds d’infrastructure privés basés sur la plate-forme de virtualisation maison, Red Hat Enterprise Virtualization (RHEV) et sur la couche de stockage libre Red Hat Storage. Il apporte notamment un portail de self-service un outil de gestion et de distribution d’images virtuelles (en intégrant les éléments du projet open-source Aoelus) ainsi que des capacités avancés de gestion des mises à jour des images et des serveurs hôtes (via l’intégration de composants du projet libre Katello).

Pour l'instant, Red Hat n'a fourni aucune indication sur le prix de CloudForms.

 

 

 

 

 

Pour approfondir sur IaaS

- ANNONCES GOOGLE

Close