Cet article fait partie de notre guide: Comment automatiser les déploiements pour le cloud

5 conseils pour maîtriser les templates d’AWS CloudFormation

AWS CloudFormation correspond à l’outil d’automatisation des services d’infrastructure de spécialiste du IaaS. Voici 5 conseils pour bien utiliser cette technologie de templates.

La transition vers DevOps est un long chemin en plusieurs étapes. Avec ce modèle de développement et de déploiement, les équipes IT doivent non seulement identifier les outils et les services qui guideront cette transition, mais aussi prend en main l'infrastructure qui constitue l'ossature même des applications.

Dans de nombreux cas, une équipe DevOps s’appuiera sur les principes de l'infrastructure programmable (IaC – Infrastructure-as-Code) pour automatiser les étapes du processus de déploiement. Le code de l'application atteint plus rapidement les étapes de test et de mise en production qu'avec les méthodologies traditionnelles. Dans AWS, les développeurs et les équipes IT ont recours à cette notion d’IaC via CloudFormation.

AWS continue d'ajouter des fonctionnalités à CloudFormation, à l’image de StackSets qui permet de regrouper les ressources dans plusieurs comptes ou régions ou encore des templates pour la blockchain. Ce train d’innovation est un signal clair d’une hausse de la demande en matière d’automatisation de l’infrastructure et des ressources.

Automatiser son infrastructure cloud

Avec les templates de CloudFormation, un spécialiste DevOps a la capacité de définir une infrastructure, qui s’apparente à un ensemble de ressources pour des applications ne nécessitant qu'une instance ou deux - voire une application élaborée avec de nombreux microservices.

AWS fournit des templates types pour des workloads, mais il est également possible de personnaliser l'affectation des ressources, les exigences et les configurations.

CloudFormation peut même gérer les dépendances. En définissant ces éléments, les équipes de DevOps peuvent se concentrer sur la création et l'amélioration des applications et les délivrer plus rapidement.

Ne pas ignorer les détails

Ce n'est pas parce que vous pouvez développer rapidement que vous devez faire des économies sur le backend. Les modèles AWS CloudFormation peuvent être vérifiés dans l’outil de contrôle de version. Ils peuvent également tester automatiquement la fiabilité de l'infrastructure. On peut aussi y appliquer des politiques de gestion des identités et des accès. Les administrateurs doivent accorder et restreindre l'accès à ces modèles, car toutes modifications ont un impact sur les ressources existantes.

Une fois les autorisations mises en place, les équipes peuvent intégrer des outils tiers, tels que Puppet et Ansible, pour la gestion de la configuration du serveur. Les templates de CloudFormation permettent cette prise en charge par le biais de métadonnées et de scripts. CloudFormation permet également aux développeurs d'adopter une approche modulaire pour bâtir ces infrastructures. Chaque département peut en effet coder les détails et les bonnes ressources dans un modèle.

IaC dans le CI/CD

Une équipe DevOps espère traiter l‘IaC de la même manière qu'elle traite le code, c'est-à-dire en le soumettant au contrôle de version et au test dans un référentiel. Un administrateur peut aussi contrôler les changements de configuration pour faciliter un éventuel dépannage. Il est également important d'identifier le bon OS pour vos instances et de vérifier la configuration des nœuds.

Une fois que l'infrastructure prête à être déployée, il convient de l’injecter dans un pipeline de livraison continue (CD) pour accélérer le développement des applications et des mises à jour. L'équipe de DevOps peut ainsi suivre l’évolution d'une infrastructure étape par étape et intervenir si une anomalie est détectée.

Déployer dans plusieurs régions

Avec des stratégies de plus en plus internationales, les entreprises déploient leurs ressources et leurs services dans plusieurs régions et zones de disponibilité afin de réduire la latence. Logiquement des demandes de clients ont été formulées en ce sens. AWS a réagi avec StackSets. Cela permet de déployer avec CloudFormation non seulement dans plusieurs régions, mais aussi à partir de plusieurs comptes - une aubaine pour les grandes entreprises.

Pour cela, les administrateurs doivent d’abord configurer un accès et créer des comptes cibles pour ces templates. De là, ils peuvent garantir un déploiement des ressources selon les objectifs opérationnels, dans toutes les régions et pour tous les comptes.

Expérimenter avec la blockchain

AWS s’est également intéressé à la blockchain et a préparé des exemples de modèles spécifiques dans CloudFormation. Ils permettent donc de configurer les ressources nécessaires pour les ledgers distribués, comme Ethereum et Hyperledger Fabric. Ces modèles de blockchain forment un point de départ pour certains clients d'AWS, ceux issus par exemple des banques et dans le domaine de la santé. Là où la technologie connait une forme d’appel.

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close