Lotus se fond dans le cloud social d’IBM

Mike Rhodin, le patron du Software Group d'IBM, lors de la session générale d'ouverture de Lotusphere 2012. Ne m’appelez plus LotusLive ! À l’occasion de sa conférence Lotusphere 2012, qui se tient cette semaine à Orlando, IBM a annoncé son intention de fondre les services collaboratifs en cloud du service LotusLive dans son offre de cloud SmartCloud.

Mike Rhodin lors de la session générale d'ouverture de Lotusphere 2012Mike Rhodin, le patron du Software Group d'IBM, lors de la session générale d'ouverture de Lotusphere 2012.

Ne m’appelez plus LotusLive ! À l’occasion de sa conférence Lotusphere 2012, qui se tient cette semaine à Orlando, IBM a annoncé son intention de fondre les services collaboratifs en cloud du service LotusLive dans son offre de cloud SmartCloud. 2012 devrait donc marquer la fin de LotusLive et l’émergence d’IBM SmartCloud for Social Business. Une première intégration qui n’est sans doute qu’une première étape dans l’effacement de la vieille marque Lotus, rachetée il y a dix-huit ans IBM.

Comme l’explique Bethann Cregg, la vice-présidente d’IBM en charge des solutions de collaborations, Cette fusion «  fait juste sens et va nous permettre d'aligner nos solutions sociales avec les autres offres cloud d'IBM. Une partie de cette migration impliquera une évolution de l'interface des applications actuellement délivrées par LotusLive ». En fait, l’apparence de l’interface de Lotus Live devrait être harmonisée avec le style « OneUI » des autres applications cloud de Big Blue.

Dans un premier temps l’offre collaborative en nuage d’IBM devrait rester inchangée mais de nombreuses nouveautés sont prévues sous la bannière SmartCloud en 2012, à commencer par une mise à jour de l’ex-LotusLive Notes qui connaîtra sa sixième version majeure en moins de deux ans. Un rythme rapide, propre aux solutions SaaS, comme l’a rappelé Ed Brill, le directeur en charge des produits de messagerie et de collaboration d’IBM dans une session après le keynote général du patron du Software Group de Big Blue, Mike Rhodin.

Une nouvelle suite bureautique collaborative en mode SaaS

Au cours du second semestre, l’offre collaborative SmartCloud devrait s’enrichir d’une nouvelle suite bureautique collaborative et sociale, baptisée IBM Docs (ex-projet concord et ex- Lotuslive Symphony). Actuellement en version bêta publique, cet outil est l’alternative proposée par IBM aux Google Apps et à Office Live. Il permet à plusieurs salariés de collaborer à la rédaction ou à l’édition d’un même document et est présenté par IBM comme un outil de bureautique "social" en nuage. IBM Docs est le fruit de plus de deux ans de travaux au sein d’IBM et de Lotus.

IBM a aussi mis l’accent sur ce qu’il appelle encore le « Social Business toolkit for LotusLive » (sans doute le futur Social Business Toolkit for SmartCloud). Cette boîte à outils s’adresse aux développeurs qui souhaitent intégrer les fonctions sociales proposées dans le nuage par IBM à leurs applications. Ce Toolkit préfigure sans doute la composante sociale et collaborative d’une offre plus globale de Cloud en mode PaaS de la part d’IBM. Une offre qui permettrait à Big Blue de riposter plus efficacement au couple Azure / Office 365 et aux offres de SalesForce autour de Chatter.

Un marché des applications sociales en pleine expansion

Le marché est il est vrai conséquent, du moins si l’on en croit Forrester Research. Le cabinet d’analyse estime que le marché pour les applications sociales en entreprises devrait progresser de 61% par an d’ici à 2016 pour atteindre 6,4 milliards de dollars. Et il pronostique l’intégration de briques sociales dans l’ensemble des processus métiers de l‘entreprise. Autant de briques qu’IBM entend délivrer aussi bien en mode cloud public que privé ou hybride.

Lotusphere 2012 a aussi servi à présenter IBM Connections 4, la solution de réseau social d’IBM avec pour la première fois un composant de messagerie sociale intégré (Connections Mail), un composant attendu pour le second semestre 2012 et qui est le premier fruit visible des travaux de Lotus dans le cadre du projet Vulcain, un projet qui vise à fondre les services de collaboration et de mail dans les applications de l’entreprise. Connections 4 sera proposé sous forme de licence mais aussi en mode SaaS.

Notons pour terminer qu’IBM entend simplifier encore un peu plus l’achat de ses solutions cloud notamment par les PME avec la possibilité d’acheter directement par carte bancaire les services de collaboration en Cloud du portail SmartCloud, là où LotusLive requérait la mise en relation avec un contact commercial chez IBM. Il aura donc fallu 18 mois à IBM pour se souvenir de l’existence de cette merveilleuse invention maison, la puce Javacard, et son application au paiement en ligne. Un oubli, désormais réparé, et qui selon Bethann Cregg se traduira par l’apparition du fameux bouton « Buy Now ». On n’arrête pas le progrès…

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close