Quadria s'épanouit dans le cloud

L'intégrateur membre du réseau Euralliance opère depuis avril 2011 sa propre infrastructure de cloud IaaS. Avec de belles références comme Dell, Sodexho ou Sage. Son PDG, interrogé par StratégiesCloud explique la décision de venir sur le terrain du cloud.

Jean-Pierre Leconte, PDG de Quadria.

Filiale du groupe Acecom, dont il est la branche d’infrastructure - aux côtés d’ASP Line qui s'occupe de logiciel -, Quadria est l’un des champions régionaux de l’intégration système avec environ 65 M€ de chiffre d’affaire et 17 implantations régionales.

Basée à Limoges et membre du groupement Euralliance, la société propose depuis avril 2011, un ensemble de services de cloud d’infrastructure à ses clients, basés sur des serveurs et du stockage Dell et sur les technologies de VMware, Fortinet, Stonesoft et Cisco. La plate-forme est hébergée sur deux sites répliqués en région parisienne. L'un de ses premiers clients est d'ailleurs Dell avec lequel Quadria dispose d'un accord technique et marketing assez original. Les services de cloud d'infrastructure de Quadria sont en effet utilisés par la filiale française du constructeur Texan pour pour fournir des services IaaS à certains de ses clients PME.

Le cloud pour offrir plus de valeur ajoutée et de nouveaux services aux clients

Comme l’explique Jean-Pierre Leconte, le PDG de Quadria, la société a construit ses offres cloud pour deux raisons. La première est de pouvoir répondre à une demande client : «de plus en plus de DSI estiment que leur IT leur coûte cher, les rend dépendant et ne satisfait pas totalement les besoins. Pour eux, le cloud est un moyen de s’affranchir de ces problèmes tout en gagnant la variabilité des coûts. Il s'agit d'une tendance forte». La seconde est économique : Les métiers de l'intégration se transforment et évoluent et Quadria estime que  le cloud lui permet de proposer des services infogérés dont la valeur ajoutée est supérieure à celle de ses services d’intégration traditionnels.

Maîtriser sa propre infrastructure était essentiel explique le patron de Quadria."Etre courtier d’espace disque et processeur de grands faiseurs du hosting n’a pas d’intérêt. Nous maintenons des compétences uniques sur les briques clés telles que VMware, Microsoft, Oracle. Nous avons voulu être maître de notre propre infrastructure car c’est un composant essentiel de la qualité de service prodiguée aux clients. De plus, nous n'avons pas trouvé d’offre équivalente à ce que nous nous proposons en matière de sécurité et de continuité de service". Et puis il y a l'argument économique : "Créer de la valeur suppose de sortir de l’intermédiation, et pour cela nous devions être producteur de nos propres offres".

Les premiers schémas d'architecture du cloud de Quadria ont commencé à germer il y a près de trois ans et la production a démarré en avril 2011 avec de premiers clients validés sur la plate-forme. Depuis, le patron de Quadria se déclare "agréablement surpris par l’accueil chez les clients". Le PDG souligne de beaux contrats comme celui signé avec le groupe Sodexho ( pou rapporter des services à près de 700 entités du groupe) ou celui noué avec Sage pour permettre aux partenaires de l’éditeur de proposer les solutions Sage 30 et 100 en mode SaaS sur le cloud de Quadria.

Pour Jean-Pierre Leconte, le fait de disposer d’une infrastructure Cloud permet aussi de proposer aux PME des approches nouvelles en matière de sécurité (reprise après désastre, exploitation en mode SaaS des systèmes de sécurité). Quadria devrait aussi ajouter de nouvelles cordes à son arc cloud dans les prochains mois avec de nouvelles offres SaaS (notamment les produits de sécurité de Kaspersky) et aussi une offre de postes de travail virtualisés. En revanche, le PDG exclut d'aller se battre sur des offres d'hébergement de messagerie ou d'outils collaboratifs à "deux francs, six sous". Pour cela indique-t-il, "Nous pouvons relayer les offres de partenaires comme Microsoft ou Orange".

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close