HP lance officiellement son cloud public, HP Cloud

Comme prévu, HP a dévoilé son offre de cloud public HP Cloud le jeudi 10 mai 2011. Au programme six briques de services d'infrastructure dont des briques classiques de '"compute" et de stockage, mais aussi un service d'identité plus original basé sur OpenStack.

HP a officialisé la disponibilité de son offre de cloud public, HP Cloud Services le 10 mai avec le lancement de HP Cloud. Cette plate-forme de cloud public qui vise à concurrencer l’offre d’Amazon AWS se compose de six services : HP Cloud Compute, HP Cloud Object Storage, HP Cloud CDN, HP Cloud Block Storage, HP Cloud Relational Database for MySQL et un plus original, HP Cloud Identity Services. Pour l’instant, seuls les trois premiers sont disponibles en mode public, les autres étant encore en phase de bêta privée. L’ensemble des services s’appuie sur le framework Cloud OpenStack et sur la distribution Linux d’Ubuntu, un choix radical pour un constructeur, qui, par ailleurs, dispose officiellement d’une large alliance avec Microsoft et qui il y a encore deux ans parlait de baser ses offres de cloud sur les appliances Azure de Microsoft. C’est dire le chemin parcouru par OpenStack, mais aussi la pression que l’écosystème open source met sur les coûts de l’ensemble des fournisseurs du secteur.

Des prix agressifs pour un service qui pourrait transformer HP

Le constructeur débute d’ailleurs avec des prix agressifs, puisque sa VM la plus petite est proposée au prix de 4 cents par heure (un peu moins de 30$ par mois). Le stockage est quant à lui proposé à partir de 12 cent par moi et par Gigaoctet. Pour ce lancement l’infrastructure comporterait déjà quelque 2000 serveurs et plusieurs Petaoctets de stockage en mode objet (gérés par la couche OpenStack Swift). Le lancement officiel d’HP Cloud a été appuyé par des annonces de support de près de 40 partenaires parmi lesquels ActiveState, CloudBees, EntrepriseDB ou RightScale, mis aussi côté matériel, StorSimple et TwinStrata (ces deux derniers proposant des passerelles de stockage vers le service de stockage en mode objet d’HP Cloud) .

Le lancement d’HP Cloud pourrait à terme avoir un impact profond sur HP. Historiquement la firme était un champion du matériel. Elle a peu à peu évolué vers le monde du logiciel et des services. Un succès commercial d’HP Cloud ne devrait que renforcer cette tendance. On peut en effet imaginer que plus HP vendra des services de cloud et moins il vendra de serveurs à ses clients.

La partie n’est toutefois pas gagnée d’avance au vu de la taille des concurrents qu’HP devra affronter. Le cosntructeur, qui part de zéro, doit notamment fait face à la concurrence d’Amazon AWS dont les offres cloud devraient enregistrer un CA proche du milliard et demi de dollars pour l’année fiscale écoulée.  Il doit aussi affronter sur ce marché l’américain RackSpace qui compte parmi ses rangs de nombreux ingénieurs à la source du code d’OpenStack et qui a donc une certaine avance technologique sur les autres cloud OpenStack.

 

 

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close