Spie affiche ses ambitions dans le Cloud

Dans un entretien avec StratégiesCloud, Éric Roesch, le directeur général adjoint de VeePee, un opérateur d’opérateurs acquis en 2008 par Spie, revient sur l’intégration de l’opérateur dans Spie et sur les ambitions plus globale du groupe sur le marché de l’intégration et notamment sur ses dernières initiatives en matière de Cloud.

Eric Loesch, Directeur Général Adjoint de VeePee, l'opérateur intégré du groupe Spie.

Dans un entretien avec StratégiesCloud, Éric Loesch, le directeur général adjoint de VeePee, un opérateur d’opérateurs acquis en 2008 par Spie, revient sur l’intégration de l’opérateur dans Spie et sur les ambitions plus globale du groupe sur le marché de l’intégration et notamment sur ses dernières initiatives en matière de Cloud.

StratégiesCloud :Éric Loesch, bonjour. Pouvez-vous retracer pour nous le chemin de VeePee depuis son intégration dans le groupe Spie.

Eric Loesch : Avant l’intégration, nous construisions pour nos clients des offres sur mesure en assemblant le meilleur de l’offre des opérateurs et en apportant nos services d’intégration à valeur ajoutée pour délivrer des solutions de bout en bout pour nos clients. Nous étions donc un acteur de niche spécialisé dans le sur-mesure.

Depuis le rachat, le modèle a un peu évolué. Nous pouvons toujours concevoir des solutions sur-mesure pour nos clients mais nous avons aussi développé un portefeuille d’offres modulaires qui sont un intermédiaire entre du sur-mesure et de l’industrialisation. Sur les offres d’accès réseau, nous disposons désormais d’un catalogue d’offres pré-intégrées, monoliens ou multiliens, reposant sur les services d’un ou plusieurs opérateurs avec des tarifs péréqués sur le territoire. On a aussi développé les outils pour permettre aux commerciaux de Spie de quoter des tarifs en fonction de l’éligibilité sur les différents sites clients. L’enjeu était de passer d’un univers où nous avions 300 clients à l’univers Spie et ses 30 000 clients.

StratégiesCloud : Pourquoi Spie était-il si intéressé par une compétence d’opérateur télécoms ?

Eric Loesch : Spie a acquis un opérateur d’opérateur car ils voulaient que ce soit dans la colonne vertébrale de leur stratégie. Il fallait proposer une palette complète allant du conseil jusqu’à l’exploitation d’un service opéré. Spie couvre aujourd’hui tous les segments de l’infrastructure, des infrastructures de réseaux IP au bâtiment intelligent en passant par le Datacenter, la sécurité et les communications unifiées. Le group est donc à même de répondre à des questions de bout en bout du design d’architecture à l’infogérance des infrastructures informatiques et télécoms en passant par la construction des bâtiments [et notamment des datacenters].

StratégiesCloud : Puisque l’on évoque l’infogérance, Spie dispose-t-il d’une infrastructure de cloud hébergée qu’il peut proposer à ses clients.

Eric Loesch : En fait nous travaillons sur deux axes. Nous pouvons construire et mettre en place pour nos clients une infrastructure VMware en cloud privé sur mesure. Mais nous avons aussi mis en place notre propre infrastructure cloud. Celle-ci est répartie sur trois datacenters différents, dont un datacenter que nous exploitons en propre, puis TeleHouse2 et TeleCity 3. Cette infrastructure est interconnectée par un réseau de fibres noires que nous exploitons en propre, ce qui nous permet de proposer des services IaaS sophistiqués. Nous proposons par exemple des services de machines virtuelles redondants sur ces trois datacenters, facturés au CPU, à la mémoire et au stockage.

StratégiesCloud : Pourquoi cet intérêt pour le cloud d’infrastructure ?

Eric Loesch : Jusqu’en 2010, nous rentrions beaucoup chez les clients par le réseau. On rentre de plus en plus par l’infrastructure. Sur ce domaine, nous proposons une expertise technique reconnue et également un portail de self-service extrêmement performant, qui permet aux clients de gérer leurs ressources cloud et réseau en direct. En revanche, nous ne fournissons pas de services de développement logiciel ou d’infogérance applicative. Ce type de service est assuré par certains de nos partenaires comme Linkbynet par exemple.

StratégiesCloud : Vous opérez aussi des services de communication unifiés basés sur les solutions Microsoft pour certains de vos clients. Comment réagissez-vous à la récente baisse de prix d’Office 365, alors que les prix des licences opérateurs SPLA n’ont pas évolué ?

Eric Loesch : Les plates-formes exchange que nous opérons sont proposées dans une démarche de sur-mesure, souvent avec des interconnexions évoluées à la téléphonie et à l’annuaire d’entreprise. C’est vrai nous avons perdu des clients avec Office 365 mais ceux que nous avons perdus cherchaient avant tout un prix. Ceux qui avaient des besoins d’intégration avancés sont toujours chez nous. Beaucoup de clients ont besoin d’avoir un partenaire qui les accompagne et leur offre une cohérence globale.

Microsoft est venu sur le Cloud car Google y était. Il y a certes un comportement de prix prédateur, mais ils n’avaient sans doute pas le choix pour répondre à la concurrence.

 

 

 

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close