Veracode et Airwatch veulent simplifier le BYOD

Autoriser le BYOD et les terminaux mobiles grand public au sein d’une organisation, en s’appuyant sur une solution de gestion de parc dédiée, est une chose. Déterminer les applications autorisées en est une autre qui peut vite tourner au casse-tête.

Autoriser le BYOD et les terminaux mobiles grand public au sein d’une organisation, en s’appuyant sur une solution de gestion de parc dédiée, est une chose. Déterminer les applications autorisées en une autre qui peut vite tourner au casse-tête.
Conscient de cette difficulté, AirWatch, qui propose une solution de gestion de parc de terminaux mobiles (MDM) en mode SaaS, vient de s’associer à Veracode pour simplifier la tâche des DSI et des RSSI.

AirWatch va ainsi intégrer à son service le service Mars de Veracode. Celui-ci détecte et quantifie le risque potentiel d’applications mobiles grand public distribuées par les magasins applicatifs Android et iOS. Mars intègre un catalogue où les applications sont associées à des informations sur le risque qu’elles sont susceptibles de poser en matière de propriété intellectuelle, de fuite d’informations confidentielles ou sensibles, de transmission de données à des endroits douteux, ou encore de dissimulation de logiciels malveillants.

Les entreprises peuvent ainsi détecter aisément les applications susceptibles d’entrer en conflit avec leurs règles de sécurité. Et choisir, avec les outils AirWatch, de laisser leurs utilisateurs s’en servir ou, au contraire, de les en empêcher.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close