Les éditeurs français ont le moral

Selon le dernier baromètre BVA - Syntec Numérique, 68% des éditeurs disent avoir confiance dans l’avenir de la situation économique.

Les éditeurs de logiciels français n’ont jamais eu autant le moral, révèle le dernier baromètre BVA - Syntec Numérique. Selon lui, 68% des entreprises du secteur du logiciel ont confiance «dans l’avenir de la situation économique». Une bouffée d’air dans un contexte économique encore sclérosé par la crise. Syntec parle même de record depuis septembre 2011, où l’indice de confiance avait atteint 60%. Depuis juin dernier, l’indice aurait progressé de 13 points, ajoute encore le baromètre.

Ainsi, la majorité des éditeurs sondés, 58%, se disent aujourd’hui en ligne ou au dessus de leurs objectifs pour 2013. Le secteur semble donc avoir le sourire. D’ailleurs, les investissements vont même repartir sur le dernier trimestre de l’année, pour 67% des éditeurs interrogés.

Pourtant, si le moral plafonne, les éditeurs avancent toutefois avec beaucoup de prudence. Côté embauche, Syntec note encore une «frilosité des entreprises», avec seulement 50% des répondants ayant l’intention de recruter cette année - un niveau équivalent à celui de juin, le plus bas enregistré depuis juin dernier.

«Reste à savoir si ces signaux positifs ne sont pas liés à un effet psychologique de rentrée. Ils doivent être confirmés dans le temps afin de pouvoir affirmer que les éditeurs connaissent à nouveau une accélération de leur croissance», indique Bruno Vanryb, Président du collège Editeurs Syntec Numérique, dans un communiqué.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close