1000 startups@HalleFreyssinet : Xavier Niel finance à 90% le projet

Présenté ce mardi soir à la Mairie de Paris, le projet de grand incubateur devrait être opérationnel dans trois ans.

Patrimoine de la Ville de Paris inscrit aux bâtiments historiques, le sort de la Halle Freyssinet est désormais confié au consortium Xavier Niel-Caisse des dépôts. Selon Jean-Louis Missika, adjoint chargé de l'innovation, de la recherche et des universités à la Mairie de Paris, cité par l'AFP en prélude à la présentation du projet, le patron de Free finance à hauteur de 90% les 70 millions d'euros prévus pour la reprise et la rénovation des lieux. Objectif : y implanter un incubateur capable à l'horizon 2016-2017 d'accueillir un millier de start-ups, susceptibles de rivaliser avec la TechCity de Londres

Conformément au projet souhaité par la ministre Fleur Pellerin, les 30 000 mètres carrés du bâtiment rénové pourrait ainsi constituer l'épicentre d'un quartier numérique regroupant, à la manière des clusters ou des pôles de compétitivité, des jeunes pousses, des centres de recherche et des universités. La feuille de route numérique du gouvernement prévoit d'ailleurs d'y abonder, moyennant une enveloppe de 200 millions d'euros (pour une quinzaine de quartiers numériques répartis dans l'Hexagone).

Pour Xavier Niel, ce nouvel investissement d'envergure fait pendant, en quelque sorte, aux 70 millions dédiés au lancement de l'école 42 installée au nord-ouest de Paris. Ainsi qu'aux billes placées ici et là dans quelques-uns des incubateurs parmi la trentaine de structures (publiques ou privées) en fonctionnement à Paris.

Pour approfondir sur Services

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close