Le marché du PC continue sa dégringolade

Rien ne semble plus pouvoir sauver le soldat PC. Selon Gartner, les livraisons mondiales d’ordinateurs personnels ont reculé de 8,6 % sur un an, au troisième trimestre.

Gartner ne peut que le souligner : c’est le sixième trimestre consécutif de recul, en volume, du marché des ordinateurs personnels. Au troisième trimestre de l’année, il s’est ainsi vendu 80,3 millions de PC, soit 8,6 % de moins qu’un an plus tôt. L’équipement des étudiants à la rentrée n’a donc pas permis de préserver un marché en proie à des difficultés toujours plus grandes. Pire, précise le cabinet, c’est le plus mauvais troisième trimestre depuis 2008.

Le constat ne varie pas, ne surprend plus : «les consommateurs passent des PC aux tablettes pour la consommation quotidienne de contenus», explique Mikako Kitagawa, analyste principal chez Gartner, qui estime que cette tendance de fond «a continué de faire régresser la base installée de PC tant dans les marchés matures que dans les marchés émergents ».

Dans ce paysage désolé, HP et Lenovo ont fait la course en tête, avec 17,1 % de parts de marché pour le premier, et 17,6 % pour le second. Dell arrive troisième à 11,6 %. Acer et Asus ont particulièrement souffert, avec des parts de marché respectives de 8,3 % et 6,1 %, en recul chacune de plus de 22 % sur un an.

Aux Etats-Unis toutefois, le marché a plutôt résisté, avec une croissance modeste de 3,5 % qui a surtout profité à Lenovo et Toshiba, le premier voyant sa part de marché progresser de près de 25 % pour atteindre 10,5 %.

Le marché du PC semble particulièrement fragile dans la région Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA), où il a reculé de 13,7 % au troisième trimestre. Isabelle Durand, analyste principale chez Gartner, souligne là un effet transitoire : «au cours du troisième trimestre, de nombreux constructeurs ont migré leurs produits vers les nouveaux processeurs Intel Haswell et Bay Trail, tout en préparant le lancement de Windows 8.1 en octobre.» Reste à voir si cette transition permettra un rebond au dernier trimestre. Et là, la concurrence des tablettes pourrait jouer : «de nombreux constructeurs de PC ont lancé des tablettes Android [...] et cette initiative a tiré les ventes de PC vers le bas.»

HP est toutefois resté en tête du marché de la région, avec une part de marché de 19,6 %, en recul de 2,1 % sur un an, loin devant Acer qui, avec 10,5 % du marché (un recul de plus de 30 %), est passé derrière Lenovo (14,3 %).

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close