Cloudwatt apparait officiellement dans le nuage français

Cloudwatt, la co-entreprise montée entre Orange, Thalès et la Caisse des dépôts, déploie officiellement sa première offre sur le marché français : Cloudwatt-box, un service de stockage, partage et synchronisation de données.

Cloudwatt apparait officiellement sur le radar des fournisseurs de cloud français. La société, co-entreprise nouée entre Orange et Thalès en partenariat avec l’Etat (via la Caisse des dépôts) a présenté ce jour la disponibilité de ses premières offres, après de très longs mois de travaux.

La société, née des investissements d’avenir, pour présenter une offre de cloud dit souverain franco-français censée être une alternative aux offres américaines, débarque ainsi sur le marché hexagonal, avec une première offre de stockage et de partage de fichiers, un peu à l’image de ce que propose Dropbox pour le monde de l’entreprise, Cloudwatt-box. Cette offre, testée en bêta depuis plusieurs mois propose ainsi un service de stockage de fichiers, doué de fonctions de collaboration, assure la société, le tout s’adossant à une infrastructure OpenStack, sur laquelle reposera à terme l’ensemble de l’offre de la société.

Côté tarification, si les 50 premiers Go sont gratuits, Cloudwatt a décliné une offre payante qui dissocie le prix de l’espace de stockage de celui du nombre d’utilisateurs qui auront accès aux services de partage et de synchronisation (ce qui forment le service de collaboration de Cloudwatt-box). A raison de 1 euros par an pour 1 Go d’espace de stockage, les fonctions collaboratives se déclinent à raison de 42 euros par utilisateur et par an. Par exemple, pour un espace de 1 000 go et 10 utilisateurs, il en coutera 1 420 euros annuels à l’entreprise (1 000 euros pour le stockage et 420 euros pour les utilisateurs). Pour l’heure, aucune autre information concernant les autres offres qui composeront à terme le catalogue de Cloudwatt. L’offre concernant le service de machines virtuelles à la demande étant encore indisponible.

Si Numergy, l’autre co-entreprise née des investissements d’avenir - scellée entre Bull et SFR -, a déjà mis un pied sur ce segment et annoncé ses premiers clients - la société a également inauguré ses locaux à Aubervilliers en mai dernier -, Cloudwatt a souhaité, quant à lui coordonner la disponibilité de son offre avec l’inauguration officielle du vaste datacenter d’Orange, présenté la semaine dernière à Val-de-Reuil. Un monstre de 16 000 m2 qui servira de moteur à l’offre de Cloudwatt, comme l’indique le site Internet de la société. Lorsque l’on a pour argument la localisation des données sur le territoire français, il est donc logique d’y associer un datacenter flambant neuf, né chez un des actionnaires (Orange). «Avec Cloudwatt-box, vos données et celles de vos collaborateurs restent en France et sous le contrôle de votre entreprise», indique Cloudwatt dans un communiqué.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close