Un millier de volontaires au départ chez IBM

Près d'un millier de salariés d'IBM se sont portés volontaires au départ sur un total de 9700 dans le cadre du PSE en cours, soit bien plus qu'attendu par la direction.

Près d’un millier de personnes se seraient portées volontaires au  départ chez IBM France dans le cadre du PSE en cours chez la filiale hexagonale du constructeur. Rappelons qu’IBM a annoncé en avril dernier son intention de supprimer 689 emplois en 2013 dans le cadre d’un plan plus large de suppressions de postes portant sur un total d’environ 1200 emplois d’ici à fin 2014.

L’information a été communiquée l’UNSA vendredi 18, suite au Comité central d’entreprise du 18 octobre qui a vu la direction annoncer qu’elle à tout départ contraint (après avoir renoncé aux mutations contraintes la semaine précédente). Pour mémoire, le PSE présenté en avril prévoyait 129 mutations géographiques contraintes…

Le PSE reste toutefois suspendu au résultat du référé déposé par la CGT  le 17 octobre sur lequel le tribunal de Nanterre devrait statuer le 22 octobre à 16h. Une audience sur le fond du dossier devrait aussi se tenir dans le même tribunal le 28 novembre. Par prudence, la direction d’IBM France ne devrait accepter aucune rupture de contrat de travail avant de disposer des deux jugements, ce qui selon l’UNSA pourrait repousser la suite des opérations de restructuration à 2014. Les volontaires au départ sont donc ironiquement condamnés à rester chez IBM jusqu’à la fin des procédures - si la CGT venait à perdre - ou jusqu’au prochain PSE - si le syndicat venait à l’emporter.

 

 

Pour approfondir sur SSII

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close