Logiciels d’entreprise : une hausse synonyme de reprise

Tiré notamment par ces le big data et les réseaux sociaux d'entreprises, le marché du logiciel d’entreprise a progressé de 5,5% au permier semestre, pour atteindre 179 Md$.

Le Big Data et les réseaux sociaux d’entreprise ont fait du bien au marché des applications d’entreprise, si l'on en croit les données du dernier baromètre IDC pour les 6 premiers mois de 2013. Tiré notamment par ces deux grosses tendances du secteur - qui sont par ailleurs intimement liées -  , le marché des logiciels d’entreprise a progressé de 5,5% au premier semestre, pour atteindre 179 milliards de dollars. C’est mieux que la même période de l’année précédente, explique le cabinet d’analystes qui du coup croit voir en cette faible croissance le début d'une reprise du secteur. Un secteur jusqu'alors sinistré, en proie à « l’incertitude » provoquée notamment par la crise dans la zone Euro, indique IDC. Autre signe d’espoir, le cabinet s’attend à ce que ce scénario de croissance certes modérée se poursuive sur plusieurs années. Sur l’année, IDC table sur une progression de 5,7%.

IDC, qui segmente le marché en trois (applications; applications de développement et de déploiement ; logiciels d’infrastructure), attribue notamment ce redressement à une progression de 5,1% du segment applications, poussé par les applications de collaboration et les applications orientées contenu. Dans le premier, les réseaux sociaux d’entreprise affichent une croissance de 28,3% d’une année sur l’autre et comptent pour 13% de ce sous-segment des applications. Les outils de collaboration liées aux réseaux sociaux ont gagné 10 points en 5 ans, note IDC, et ce au milieu de solutions matures comme l’email. Le marché du CRM, quant à lui, stagne.

Les logiciels de développement et de déploiement, qui comptent pour 23,4% du marché total, sont également à la hausse (+5,1%), grâce notamment à des secteurs comme l’intégration, les processus métier ou la gestion des données dynamiques. Le segment des bases de données relationnelles progresse de 7%. Oracle en reste sans surprise le n°1 incontesté.

Enfin, côté logiciel d’infrastructure, la progression est de 5,1%, du fait notamment d'une hausse de 8% des logiciels systèmes, avec notamment la poussée des solutions de « cloudification », à l’image de Citrix et VMware. IDC y voit aussi l'effet du lancement de Windows 8 (un constat nié par Michael Dell qui, lors de son récent passage à Paris, a souligné la piètre adoption de l'OS en entreprise et noté que la plupart des entreprises se préoccupait surtout de la migration vers Windows 7 un OS bientôt vieux de 5 ans..).

Sans vraie surprise, Microsoft reste le n°1 du secteur avec presque 33 Md$ de chiffre d'affaire, en hausse de 12,2% en un an. Redmond s’arroge 18,4% du marché. Loin derrière, Oracle détient 8,6% de parts de marché, devant IBM (7,6% de pdm), SAP (4,5%) et Symantec (1,8%).

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close