sakkmesterke - Fotolia

Les ventes de commutateurs Ethernet et de réseaux WLAN progressent, selon IDC

Selon le cabinet d'analystes IDC, les ventes de commutateurs Ethernet et solutions Wi-Fi d'entreprises ont progressé au dernier trimestre 2016. Dans les deux cas Cisco recule, tandis que Huawei progresse fortement. Ubiquiti se distingue aussi sur le marché Wi-Fi.

Selon IDC, le marché mondial de la commutation Ethernet (niveau2/3) a atteint 6,7 milliards de dollars au 4e trimestre 2016, une croissance de 3,5 % sur un an. Sur l’ensemble de l’année, les ventes ont atteint 24,4 milliards de dollars, une progression de 2,4 % par rapport à 2015.

Au cours du dernier trimestre 2016, les livraisons de commutateurs 10 Gigabit Ethernet se sont élevées à 2,42 Md$ milliards, en hausse de 3,4 %, tandis que le nombre de ports livrés bondissait de 18,9 % à 11,7 millions. Les livraisons de commutateurs 40 Gigabit sont restées stables sur un an, à 696,6 M$, tandis que le nombre de ports livrés reculait légèrement de 1 % à 1,4 million. Les ventes de commutateurs 100 Gigabit ont, quant à elles, continué à décoller durant le trimestre avec un CA, en hausse de 377,5 % sur un an et un nombre de ports livré en progression de 613,7 %. Les ventes de commutateurs Gigabit ont, quant à elles, reculé de 2,2 % malgré une hausse de 18,4 % du nombre de ports livrés sur les trois derniers mois de l’année 2016.

Selon Rohit Mehra, le vice-président en charge des infrastructures réseau chez IDC, « le nombre de ports livrés continue à progresser, mais ce sont les revenus dérivés des débits les plus élevés qui continuent à soutenir le marché ».

Sur le marché des réseaux sans fil d’entreprises, la croissance a été de 3,1 % au dernier trimestre. Selon IDC, les revenus des constructeurs ont atteint 1,41 Md$ sur les trois derniers mois de l’année et 5,4 Md$ sur l’ensemble de 2016. Comme dans les réseaux fixes, le marché est tiré par les besoins de montée en débit sans-fil. Selon le cabinet d’études, les livraisons de points d’accès 802.11ac ont ainsi représenté 65,6 % des livraisons en volume et 80,9 % des ventes en valeur. IDC estime que les équipements au standard 802.11n seront obsolètes en 2018 sur le marché des entreprises.

Huawei tire son épingle du jeu sur tous les segments, Cisco perd du terrain

Côté fournisseurs, Cisco continue de souffrir. Par rapport à l’an passé, les ventes du numéro un mondial ont reculé de 2,8 % au dernier trimestre et sa part de marché est passée de 59,1 % à 55,6 %, soit 3,5 points perdus en un an. Huawei de son côté a poursuivi sur sa lancée. Le constructeur chinois a vu ses ventes bondir de 67,8 % par rapport à l’an passé et contrôle désormais 9,9 % du marché (sur l’ensemble de l’année 2016, les livraisons de Huawei ont bondi de 61,8 %).

HPE, qui a cédé sa participation majoritaire dans H3C, a vu ses ventes reculer de plus de 43 % sur un an et sa part de marché passer à 5 %. Le fournisseur mise désormais sur son partenariat avec Arista Networks (opérationnel depuis la mi-novembre 2016) pour relancer ses ventes. Arista Networks justement poursuit son développement à un rythme soutenu. Le Californien a vu son chiffre d’affaires de commutateurs progresser de 33 % sur un an au dernier trimestre. Il contrôle désormais 4,3 % du marché mondial. Un chiffre d’autant plus impressionnant que le constructeur n’est présent que sur le segment des datacenters et pas sur celui des commutateurs de campus. Enfin, clôturant le Top 5 d’IDC, Juniper a vu ses ventes progresser de 2,9 %.

Ubiquiti et Huawei grignotent le marché du Wi-Fi d’entreprise

Sur le marché du Wi-Fi d’entreprise, Cisco a vu ses ventes reculer de 0,2 % au dernier trimestre 2016 par rapport à la même période de 2015. Le n° 1 mondial contrôlait 43,6 % du marché à la fin de l’année contre 45 % l’année précédente. Selon IDC, la croissance des ventes de systèmes Meraki a compensé l’érosion de celles des points d’accès traditionnels de Cisco. Affecté par la cession de H3C, HPE a vu les ventes de ses équipements Aruba reculer de 8,1 % au dernier trimestre. La firme dirigée par Meg Whitman ne contrôle plus de 13,5 % du marché contre 14,3 % à la même période de 2015.

Huawei, de son côté, a vu ses ventes bondir de 55,3 % sur un an et contrôlait 6,2 % du marché à la fin 2016, contre 4,1 % un an auparavant. Ubiquiti a lui aussi enregistré un trimestre record, avec des ventes en hausse de 92,7 % au dernier trimestre et une part de marché de 5,2 % (contre 2,7 % un an plus tôt).

Enfin, Brocade-Ruckus a vu ses ventes reculer de 20,9 % au dernier trimestre 2016 et ne contrôlait plus que 5,1 % du marché contre 6,7 % à la fin 2015. Rappelons que Brocade, en cours de rachat par Broadcom, a récemment annoncé son intention de vendre Ruckus à Arris.

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close