Arjuna Kodisinghe - Fotolia

Stockage : les ventes ont chuté de 8 % au premier trimestre

Selon les bureaux d’études, Dell EMC restait le meilleur vendeur de baies de disques toutes catégories confondues avant la crise sanitaire. Pure Storage était celui qui progresse le plus sur le Flash.

Les chiffres de ventes des baies de stockage dans le monde pour le premier trimestre 2020 viennent d’être publiés par Gartner et IDC. Selon ceux-ci, Dell EMC reste le leader incontesté de ce marché avec 33,2 % de parts en termes de valeurs et 2,16 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Juste derrière, NetApp a réalisé 715 millions de dollars de CA (11 % de parts de marché) et HPE 646 M$ (9,9 %). Viennent ensuite Hitachi Vantara (430 M$, soit 6,6 %), IBM (332,1 M$, 5,1 %), Pure Storage (311,7 M$, 4,8 %) et Huawei (270,7 M$, 4,2 %). Ces sept fournisseurs représentent environ 75 % des ventes de baies de stockage dans le monde.

Suite de l'article ci-dessous

Dans sa globalité, ce marché a généré un CA de 6,52 milliards de dollars au premier trimestre de cette année, soit un recul de 8,2 % en un an. Précisons que ce recul concerne une activité commerciale juste avant que le monde occidental se confine et que les chaînes d’approvisionnement soient paralysées. Il est probable que le recul soit bien plus important au second trimestre.

Parmi les forces en place, on note que les fournisseurs les plus performants s’essoufflent alors que les challengers progressent. Ainsi, les numéros 2 et 3, NetApp et HPE, ont vu leurs ventes reculer de 20 et 17 % respectivement. Dell EMC, en première position, et Hitachi Vantara, en quatrième, ont perdu respectivement 8,2 et 8,5 % de leurs ventes entre le premier trimestre 2019 et le premier trimestre 2020. À l’inverse, Huawei a progressé de 17,7 %, Pure Storage de 7,7 % et IBM de 3,8 %.

Sur le plan géographique, seuls l’Amérique latine et le Canada ont acheté plus de baies de stockage que l’année précédente au cours du même premier trimestre, respectivement 19,9 et 6,4 % en plus. La zone EMEA – qui mélange l’Europe, la Russie, le Moyen-Orient et l’Afrique – est la moins dynamique avec un recul de 10,2 % des achats. Les États-Unis ne font guère mieux avec un recul de 10 % des achats. Même l’Asie, pourtant première région à avoir été touchée par la pandémie et les mesures de confinement, n’a pas autant baissé son équipement en baies de stockage : IDC indique un recul des ventes de 4,3 % au Japon, de 7,8 % en Chine et de 8,5 % pour le reste de la zone Asie-Pacifique, dont l’Australie.

Pure Storage, le seul fournisseur à progresser sur le 100 % Flash

IDC et Gartner s’intéressent en particulier aux ventes des baies Flash, censées devenir la locomotive technologique du secteur. Selon IDC, les modèles 100 % Flash ont généré un chiffre d’affaires trimestriel de 2,8 milliards de dollars. Même s’il s’agit d’une progression timide par rapport à l’année dernière, soit 0,4 % de ventes en plus, cette gamme reste la seule qui progresse. Les modèles mélangeant disques SSD et disques mécaniques, de leur côté, sont en recul de 11,5 % avec un CA de 2,5 Md $.

Nos confrères britanniques de Blocksandfiles.com ont eu accès au rapport de Gartner qui détaille les ventes de baies Flash. Les méthodes de calcul n’étant pas les mêmes que celles d’IDC, Gartner évalue plutôt les ventes de baies 100 % Flash à 2,2 milliards de dollars sur le trimestre, parmi un marché global du stockage qui pèserait 4,9 milliards de dollars. En revanche, Gartner s’accorde avec IDC pour dire que le marché du stockage a bien reculé d’environ 8 %, entre le premier trimestre 2019 et le premier trimestre 2020, et que les ventes de baies 100 % Flash représentent aujourd’hui environ 44 % des ventes globales de baies de disques.

En somme, les chiffres de Gartner sont simplement inférieurs d’un tiers par rapport à ceux d’IDC, mais les proportions accordées aux différentes gammes et aux différents fournisseurs sont les mêmes.

Selon l’interprétation de Blockandfiles.com des données de Gartner, donc, Dell EMC est aussi le meilleur vendeur de baies 100 % Flash avec un chiffre d’affaires de 766 millions de dollars, soit 34,8 % du marché. Il est suivi par NetApp avec 425 M$ de CA (19,3 % du marché), Pure Storage avec 279,7 M$ de CA (12,7 %) et HPE avec 185 M$ de CA (8,4 %). Le détail des ventes d’Hitachi Vantara, IBM et Huawei n’est pas communiqué.

Le point le plus notable de ce segment de marché est la progression de Pure Storage : ses ventes ont augmenté de 10 % en un an. Ses concurrents n’ont pas eu cette chance. Les ventes de baies 100 % Flash ont chuté de 9 % chez Dell EMC, 16,4 % chez NetApp et 26 % chez HPE.

Dans le détail, les baies SAN FlashArray de Pure Storage, qui représentent 80 % des ventes du constructeur, auraient progressé de 12,8 %. Ses baies NAS FlashBlade auraient quant à elles progressé de 33 %. En clair, alors que les NAS ne représentaient qu’un peu plus de 10 % des ventes de Pure Storage il y a un an, elles pèsent aujourd’hui pour un cinquième de son chiffre d’affaires. On comprend mieux pourquoi Pure Storage a récemment décidé d’ajouter la fonction NAS à ses FlashArray.

 

Pour approfondir sur SAN et NAS

- ANNONCES GOOGLE

Close