Oracle prend pied dans la gestion de la mobilité d’entreprise

Emboîtant le pas d’IBM, au moins d’un point de vue calendaire, Oracle vient d’annoncer l’acquisition d’un fournisseur de solutions de gestion de la mobilité d’entreprise, Bitzer Mobile.

A quelques jours du rachat de FiberLink par IBM, c’est au tour d’Oracle d’annoncer celui de Bitzer Mobile, un spécialiste californien de l’EMM, la gestion de la mobilité d’entreprise. Les projets d’Oracle pour les produits existants de Bitzer Mobile ne sont pas clairs. Le groupe prévoit d’examiner les projets de développement de Bitzer avant de fournir des indications à ses clients suivant ses règles standard de communication produits.

La transaction est finalisée et le rachat vise à aider les clients d’Oracle à relever les défis posés par la tendance toujours plus profonde du BYOD. Le groupe prévoit de faire de l’offre de Bitzer un « composant clé » de sa stratégie de mobilité.

Oracle rattrape ainsi son retard sur des concurrents tels qu’IBM et SAP qui ne l’ont pas attendu pour se lancer sur le marché de la mobilité et prendre pied avec assurance. « C’est le premier événement concret montrant qu’Oracle définit une stratégie dans la mobilité », estime ainsi Eric Klein, analyste mobilité sénior chez VDC Research. Toutefois, il y avait déjà des indices laissant à penser qu’Oracle préparait une telle opération. Klein avait d’ailleurs relevé des démonstrations liées à la mobilité d’entreprise lors d’OpenWorld, plus tôt cet automne. « Ils sont un peu en retard, là », estime Klein. « Je m’attends à des acquisitions plus significatives dans ce domaine que celle de Bitzer. »

Jack Gold, analyste principal et fondateur du cabinet J. Gold Associates, ne peut que relever une tendance à l’acquisition de petits acteurs de l’EMM par de plus gros acteurs du logiciel d’entreprise : « ces spécialistes de l’infrastructure ont besoin de la mobilité. Ce n’est pas une petite niche qu’ils peuvent continuer d’ignorer. Et Oracle était jusque là absent du domaine de la mobilité. »

Pour Klein, Bitzer offre à Oracle des fonctionnalités de haut niveau en matière d’authentification, de gestion des identités et de sécurité. Des éléments clés de l’EMM. Il relève que Bitzer travaille notamment avec Chevron.  « Ils ont commencé sur le secteur du gas et du pétrole et ont réalisé d’importants progrès », explique Klein, ajoutant que les solutions de Bitzer devraient pouvoir s’intégrer de manière transparente à celles d’Oracle.

Et pour Gold, si Oracle arrive tard sur le marché, c’est ni en misant trop petit, ni en misant trop tard : « est-ce que Bitzer répond à tous leurs besoins ? Non. Ils ont besoin de plus. Bitzer n’est pas une grosse entreprise et ils n’ont pas une grande part de marché. Mais Oracle a besoin de toute l’aide qu’il peut trouver. »

Adapté de l’anglais par la rédaction.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close