Plus de 41 000 clients EDF victimes d’un bogue

Le passage du système de prélèvement automatique vers les nouvelles normes Sepa aurait bloqué les paiements d’environ 41 300 clients clients d’EDF.

Le passage du système de prélèvement automatique vers les nouvelles normes Sepa aurait bloqué les paiements d’environ 41 300 clients clients d’EDF.

Selon Les Echos, quelque 41 300 clients du producteur historique d’électricité en France auraient été victimes d’un incident informatique. Le prélèvement automatique de la facture de ces clients, programmé pour le 30 octobre, n’aurait pas eu lieu en raison du passage au nouveau standard européen Sepa. Obligatoire à compter du 1er février prochain, son implémentation aurait conduit les informaticiens d’EDF à rendre impossibles les prélèvements de la fin du mois dernier. Comme l’expliquent non confrères, le système financier du groupe est « techniquement incapable de demander aux banques que soient représentés un autre jour les prélèvements non effectués », quel que soit le motif du rejet. Dès lors, c’est le système de suivi des mauvais payeurs qui a pris le relais, envoyant des lettres de relance au plus de 40 000 clients concernés. EDF prépare un courrier d’excuse à l’intention de ces derniers.

Mais son cas pourrait ne pas être isolé. Fin septembre, moins de 7 % de prélèvements en euros étaient effectués suivant la nouvelle norme. Et la banque centrale européenne d’alerte sur les risques d’incidents.  

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close