Cet article fait partie de notre guide: Prism : un scandale aux vastes retombées

Le FSB déconseille l’utilisation de Gmail

Les services de renseignement russes recommandent aux fonctionnaires de ne pas utiliser les services de messagerie électronique étrangers, au premier rang desquels Gmail.

Selon nos confrères d’Izvestia, le FSB « a recommandé que les responsables gouvernementaux n’utilisent pas les services de messagerie étrangers tels que Gmail ». Une initiative relayée à l’échelon local par les responsables du ministère de la communication de la région de Rostov. Le ministère fédéral des communications a souligné à nos confrères la dimension locale de cette initiative. Mais la recommandation viendrait bien du FSB lui-même, faisant suite aux révélations liées au scandale Prism.

Ce n’est pas une première. Début septembre, l’Economic Times of India révélait ainsi que le gouvernement indien s’apprêtait à demander à tous ses fonctionnaires d’arrêter d’utiliser Gmail pour toutes communications officielles, afin « de renforcer la sécurité des informations gouvernementales confidentielles ». Une demande concernant rien moins que 500 000 employés du secteur public. Gmail n’était pas le seul concerné : tous les services de messagerie électronique reposant sur des serveurs installés aux Etats-Unis l’étaient.

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close