Box continue d’investir sur le marché entreprises

Après avoir cherché à rassurer les entreprises face au scandale Prism, puis avoir racheté la technologie dLoop pour améliorer la gestion de contenus, Box continue d’améliorer son offre à destination des entreprises.

Box poursuit ses efforts de séduction des entreprises. Le service de stockage en ligne vient ainsi d’inaugurer une nouvelle console d’administration. Celle-ci centralise la gestion de règles afin « de protéger contre le transfert [sur Box] d’informations sensibles ou confidentielles » et intègre un moteur de gestion d’alertes en temps réel. 

La nouvelle console d’administration propose en outre des mécanismes d’automatisation pour des tâches telles que l’approbation de factures. Enfin, les administrateurs peuvent désormais gérer de manière centralisée les contenus et les utilisateurs, ainsi que les droits d’accès et les réglages de partage. 

En parallèle, Box vient de présenter la version 4.0 de son client de synchronisation pour Mac et PC, revendiquant une rapidité multipliée par 10, la gestion des sous-dossiers et un usage CPU réduit de 25 %.

Box indique avoir déjà convaincu Chevron, Safeway, Pearson, Procter & Gamble, Schneider Electric, et Electronic Arts, notamment. Pour accélérer sa croissance sur le marché entreprise, le spécialiste du stockage en ligne s’est associé à Capgemini.

Fin novembre, Box avait racheté la technologie dLoop, qui fournit un moteur analytique facilitant la découverte des données au sein d’une organisation et la captation d’informations sur leur utilisation. 

Plus tôt, mi-septembre, son Pdg, Aaron Levie, avait tendu de multiples perches aux entreprises potentiellement inquiétées par le risque, pour leur économie et leur propriété intellectuelle, lié au programme Prism de la NSA.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close