Du Wi-Fi plus pertinent en 2014, grâce à des débits plus élevés

2014 devrait voir se confirmer l'intérêt des entreprises pour le standard Wi-Fi 802.11ac. avec en ligne de mire la perspective de réseau LAN d'entreprise entièrement sans-fil.

Alors que la ratification du standard 802.11ac - ou « Wi-Fi Gigabit » - approche, les administrateurs réseau vont avoir besoin d’outils d’administration simplifiés consolidant réseaux filaires et sans fil.
La ratification prochaine du standard 802.11ac va conduire les administrateurs à réseau à chercher des outils d’administration simplifiés combinant l’administration de leurs réseaux filaires et sans fil, afin d’aider le réseau sans fil à réaliser pleinement son potentiel et à assumer un rôle de plus en plus critique au sein des entreprises.

Jim Berenbaum, directeur de recherche mobilité et technologies réseau chez Gartner, a accepté de partager avec nos confrères de SearchNetworking son regard sur les principales évolutions du marché en 2013, ainsi que sa vision sur ce à quoi doivent s’attendre les administrateurs réseau en 2014.

802.11ac : un nouveau souffle pour le marché du WLAN

Le standard bientôt ratifié 802.11ac était dans l’esprit de presque tous les équipementiers en 2013. Quelques points d’accès de première génération (dite Wave 1) - tant modulaires que dédiés - ont d’ailleurs été lancés par plusieurs constructeurs tels qu'Aruba, Motorola, Cisco, et Xirrus.

802.11ac apporte au WLAN une bande passante plus proche de celle délivréepar les commutateurs filaires, faisant de Wi-Fi un choix par défaut plausible pour l’infrastructure réseau. « La disponibilité d’une nouvelle technologie offrant de meilleures performances permet aux WLAN de mieux se positionner comme alternative aux réseaux filaires, » estime Berenbaum.

Le segment de l’éducation a, jusqu’ici, dominé les déploiements 802.11ac. Mais si l’adoption est restée limitée en 2013, la ratification du standard, attendue pour début 2014, devrait aider à renforcer l’intérêt et la croissance dans d’autres secteurs, indique Berenbaum : « l’un des bons côtés de 802.11ac, c’est qu’il est un peu en avance de phase, alors que 802.11n continue de répondre aux besoins des entreprises. Mais les organisations prennent conscience que le reste de leur infrastructure réseau doit également s’étendre pour profiter des capacités de 802.11ac. »

Et si les produits 802.11ac Wave 1 sont déjà sur le marché, les produits Wave 2 - intégrant des fonctionnalités supplémentaires, telles que le MIMO multi-utilisateurs - ne joueront pas un rôle déterminant pour les entreprises, en 2014. « Wave 2 nécessitera de nouveaux composants, pas une simple mise à jour logicielle, » relève Berenbaum, soulignant que « ces produits ne seront probablement pas disponibles avant la fin de l’année et n’auront donc pas d’impact commercial en 2014. »

HotSpot 2.0 et les petites cellules pourraient influencer le marché des WLAN en 2014

HotSpot 2.0, un standard pour l’accès Wi-Fi public développé par la Wi-Fi Alliance et la Wireless Broadband Association, pourrait en revanche révolutionner le marché du WLAN en permettant aux utilisateurs de passer d’un réseau Wi-Fi à l’autre, et entre réseau Wi-Fi et cellulaire, sans avoir besoin de s’authentifier à nouveau. Certaines entreprises ont commencé à investir dans HotSpot 2.0 pour répondre aux besoins des utilisateurs mobiles, mais il reste à voir comment le standard va être accueilli, plus généralement, par les entreprises : « la valeur de HotSpot 2.0 est bien plus évidente pour un environnement Wi-Fi de type opérateur que pour un environnement entreprise. Mais le standard pourrait tout de même y être déployé. »

La technologie des petites cellules pour réseaux mobiles en entreprise n’a pour l’heure rencontré qu’un intérêt limité. Mais cela pourrait changer au cours de l’année à venir. Les petites cellules fournissent une alternative pour la fourniture d’une connectivité mobile dans les installations d’entreprise. Mais certains problèmes liés au support d’opérateurs multiples doivent encore être résolus, estime Berenbaum.

Les réseaux sans fil feront-ils de l’ombre aux réseaux filaires en 2014 ?

Les WLAN passent du statut de capacité intéressante à avoir à celui de composant critique du réseau. Dès lors, les entreprises vont demander à disposer d’outils qui simplifient l’administration de réseaux combinés filaires et sans fil, et améliorent les performances globales de leur environnement réseau, estime Berenbaum. En outre, les utilisateurs amènent de plus en plus de terminaux sans port Ethernet dans l’entreprise, renforçant la pression sur la DSI en faveur de réseaux Wi-Fi performants. 

« L’intérêt pour une entreprise complètement sans fil n’arrête pas de se renforcer. Mais il n’y aura pas d’accélération radicale du phénomène cette année. Mêler réseau filaire et sans fil restera l'approche la plus courante, parce que les fils sont encore là dans la plupart des cas. »


Adapté dun article en l’anglais de SearchNetworking.com par la rédaction.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close