Windows Phone atteint la barre des 10% de parts de marché dans les cinqs principaux pays de l'UE

L'OS pour smartphone de Microsoft connait un succès inattendu dans les principaux pays de l'UE. Selon Kantar WorldPanel, sa part de marché serait de 10% dans les 5 principaux pays de l'UE.

Selon les derniers chiffres de Kantar WordPanel, l’OS Windows Phone de Microsoft a franchi la barre des 10% de parts de marché dans les cinq premiers marchés européens (France, Allemagne, Royaume-Uni, Espagne, Italie) sur la période allant de septembre 2013 à Novembre 2013. En 2012 à la même époque, les terminaux Windows Phone ne contrôlaient que 4,7% du marché.

Les fortunes de l’OS de Microsoft sont toutefois contrastées selon les pays. En Allemagne et en Espagne, il enregistre ses plus mauvais scores avec des parts de marché respectives de 5,7 et 4,8%. Les deux pays sont aussi ceux où Android enregistre la plus forte pénétration (respectivement 74,7 et 87,3%). En France, les terminaux Windows Phone ont vu leur part de marché tripler sur un an, passant de 4,2 à 12,9%. Au Royaume-Uni, Microsoft voit son OS passer de 5,1 à 10,8% de parts de marché. Mais c’est en Italie que l’OS enregistre sa plus forte performance avec 16% du marché passant devant iOS (11%). Dans les 5 principaux pays européens, Android détient désormais 69,1% du marché, devant iOS (18,1%) et Windows (10%).

Les opérateurs jouent Microsoft contre Apple et Google

La progression de l’OS de Microsoft s’explique en partie par une offre plus large en matière de terminaux, mais aussi par le soutien accordé par les principaux opérateurs qui voient dans la ré-emergence de Microsoft un moyen de peser face à Apple et Google, les deux autres grands poids lourds du marché. En position de faiblesse, Microsoft ferait ainsi des concessions que ses deux grands concurrents ne sont pas prêts à faire.

Malgré son succès dans les grands pays européens (qui coincide aussi avec la réputation de la marque Nokia dans ces pays), la bataille reste loin d’être gagnée pour l’OS de Microsoft. Aux Etats-Unis, l’OS n'est ainsi présent que sur 4,7 % des terminaux vendus, contre 50,3% pour Android et 43,1% pour Apple. Au Japon, l’OS est inexistant face à iOS (69,1%) et Android (30%). Et en Chine, Windows Phone ne séduit que 2,7% des acheteurs contre 17% pour iOS et 78,6% pour Android.

Apple : part de marché en recul mais ventes en hausse

Microsoft n’est pas le seul qui peut se faire du souci. Apple a ainsi reculé dans la plupart des pays mondiaux sur la période allant de septembre à novembre 2013, perdant par exemple 4,6 points de part de marché en France, 5,5 au Royaume-Uni et  9,9 aux Etats-Unis. Seule consolation pour Apple, ce recul se fait sur un marché des smartphones dont les volumes explosent, ce qui fait qu’Apple voit ses ventes en unités et son chiffre d’affaires dans les smartphones continuer à progresser. Les résultats publiés aujourd’hui par Samsung montrent qu’il n’en est pas de même pour tout le monde et que la banalisation d’Android rime aussi avec baisse des prix et effondrement des marges (Samsung affichera ainsi un résultat opérationnel en baisse pour le 4e trimestre 2013). Un phénomène qui a déjà frappé le marché du PC avec les résultats que l’on sait. Pour la petite histoire, Huawei a ainsi annoncé aujourd'hui être le nouveau numéro 3 mondial des mobiles, derrière Samsung et Apple...

Pour approfondir sur Mobilité

- ANNONCES GOOGLE

Close